25/05/2024
ACTUNATIONAL

Allocation chômage: Près de 320.000 bénéficiaires orientés vers le monde du travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, a indiqué, lundi, que près de 320.000 personnes sur les deux millions de bénéficiaires du dispositif de l’allocation chômage avaient été orientés vers le monde du travail, 30.000 d’entre eux ayant bénéficié d’emplois stables. Invité du Forum de la Radio algérienne, le ministre a précisé que « près de 320.000 personnes sur les deux millions de bénéficiaires du dispositif de l’allocation chômage ont été orientés vers le monde du travail », ajoutant que « 30.000 d’entre eux ont bénéficié d’emplois stables et 117.000 bénéficiaires ont été formés selon les besoins du marché ». S’agissant de l’élargissement de la base des affiliés à la sécurité sociale, M. Bentaleb a fait état d' »une hausse du taux d’employeurs affiliés estimée à plus de 14,1% entre 2021 et 2023, soit 53.847 nouveaux affiliés au cours de cette période marquée par une récession économique et une crise sanitaire mondiale ». Ces statistiques « traduisent une reconstitution de la base économique en Algérie, désormais établie sur un système transparent et juste, où les engagements vis-à-vis de la sécurité sociale sont honorés et où il existe une relation de confiance entre les employeurs et les institutions de l’Etat », a-t-il estimé. En Algérie, « la protection sociale est consacrée constitutionnellement et occupe une place importante parmi les engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », a soutenu le ministre. Et d’ajouter à ce propos que « les statistiques fournies par l’Association internationale de la sécurité sociale confirment que l’Algérie arrive devant en termes de taux de couverture sociale, qui est d’environ 77% ». C’est un « taux honorable par rapport à d’autres pays », a-t-il dit. L’engagement de l’Algérie en matière de protection sociale est « fondamental », a-t-il affirmé, précisant que tous les risques prévus dans les Accords internationaux de sécurité sociale étaient couverts, outre l’indemnité de chômage-intempéries dont bénéficient les entrepreneurs du secteur de l’hydraulique et des travaux publics.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *