28/05/2024
AGRICULTURE/PÊCHEACTU

Vente directe des produits de la pêche et de l’aquaculture: Ouverture de 174 points à travers le pays

L’opération de vente directe (du producteur au consommateur) des produits de la pêche et de l’aquaculture marine et continentale, ainsi que des aliments transformés, a été lancée lundi, à travers plus de 174 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire national.

Dans une déclaration à l’APS, le directeur général (DG) de la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA), Nabil Aouich a indiqué que cette opération se déroulait « progressivement », précisant qu’elle a été lancée dans plus de 27 wilayas relevant de trois (3) points de coordination (Oran, Guelma et Alger), dont Relizane, Aïn Defla, Boumerdès, Béjaïa, Skikda, El Taref, Jijel, Oran, Sidi Bel Abbès, Tlemcen, Médéa, Djelfa et Tissemsilt. A Alger, plus de 10 points de vente ont été ouverts dans les communes de la Casbah (Place des Martyrs), Aïn Benian, Baba Hassen, Birkhadem, Douera, Kouba, Sidi M’hamed (1er mai), Birtouta, Eucalyptus et Sidi Abdellah, en attendant d’atteindre 20 points de vente dans les prochains jours. L’opération de vente se déroule dans des stands spécialement aménagés à cet effet, y compris ceux installés au niveau des ports et des marchés ramadanesques. Ainsi, les prix de la dorade et du tilapia rouge ont été fixés respectivement à 1.250 DA et 590 DA. Différents produits de conserve tels le thon et la sardine sont également proposés à « des prix d’usine », au niveau de ces points de vente. A cet effet, une plateforme numérique a été créée pour permettre de localiser les points de vente directe pour faciliter l’accès aux produits proposés. Une campagne de sensibilisation a été lancée au profit des professionnels en vue de les encourager à adhérer à l’initiative de réduction des prix en guise de solidarité durant ce mois sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *