28/05/2024
ACTUALITEFINANCE

Projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2021: Les recettes en hausse de 10%, à 5.900,63 milliards de DA

Le ministre des Finances, Laaziz Faid, a présenté, mardi, devant les membres de la commission des affaires économiques et financières du Conseil de la nation, le projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2021, lequel a enregistré des recettes supérieures de 10% aux prévisions. Présentant le projet devant les membres de la commission, réunis sous la présidence de son président Miloud Hanafi, en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar, M. Faid a affirmé que le projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2021, élaboré dans le cadre des réformes en faveur de la maîtrise des dépenses publiques à moyen terme, avait révélé une hausse des recettes budgétaires de 10,67% par rapport au montant prévu dans la loi de finances complémentaire (LFC) du même exercice. Selon les chiffres présentés par le ministre, les recettes budgétaires ont atteint 5.900,63 milliards de DA à fin décembre 2021, dont 3.973,58 milliards de DA liés aux ressources ordinaires et 1.927,05 milliards de DA à la fiscalité pétrolière. S’agissant des dépenses budgétaires, elles ont atteint 7.925,23 milliards de DA, dont 5.450,44 milliards de DA pour les dépenses de fonctionnement et 2.474,78 milliards de DA pour les dépenses d’équipement, soit un taux d’exécution de 91,69 % par rapport aux estimations de la LFC de la même année. Selon le ministre, les dépenses budgétaires ont connu une hausse par rapport à 2020 afin de prendre en charge les dépenses supplémentaires liées à l’impact de la pandémie de Covid-19, à la demande d’investissement des différents secteurs, à la réorganisation territoriale, ainsi qu’au programme de rattrapage spécial au profit de certaines wilayas. M. Faid a fait savoir que l’objectif principal de la loi portant règlement budgétaire était d’améliorer la performance du gouvernement dans la gestion de la finance publique, de réviser les modalités et les procédures financières adoptées dans l’exécution du budget et d’élaborer les prévisions à court et moyen termes.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *