17/06/2024
ACTUCHRONIQUECHRONIQUE/EDITO

Ramadhan: Abondance des produits de large consommation dans les marchés

Le Président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), M. Mustapha Zebdi, a affirmé, dimanche à Alger, que la première semaine du mois de Ramadhan a été marquée par l’abondance de divers produits de large consommation à travers les marchés, relevant que les prix s’orientent davantage vers la stabilité. Intervenant au forum du journal Al-Fajr, M. Zebdi a expliqué que l’organisation avait élaboré un plan pour suivre les marchés durant le Ramadhan, de même qu’elle avait chargé ses bureaux, à travers les wilayas, d’observer et de recueillir des informations pour aider les pouvoirs publics à prendre des décisions. L’intervenant a salué la disponibilité des viandes blanches sur le marché, à l’instar du poulet et du poisson, notamment des produits aquacoles, affirmant que l’Organisation joue son rôle dans la sensibilisation à la nécessité d’assurer des alternatifs alimentaires à la viande. S’agissant du dossier des viandes importées, M. Zebdi a indiqué que des préoccupations relatives à la commercialisation et à l’approvisionnement ont été enregistrées puis traitées, mettant en avant l’absence de produits périmés dans les marchés. Pour le lait, l’intervenant a fait remarquer que la production est abondante et que le secteur du Commerce est prêt à prendre en charge les préoccupations du citoyens au cas où il y aurait un manque de ce produit dans n’importe quelle région, appelant les citoyens à signaler toute pénurie, le cas échéant, et à la nécessité d’éviter l’achat excessif des produits de large consommation. Quant aux mesures prises par le ministère du Commerce pour organiser le marché, M. Zebdi a fait savoir que tout le monde a adhéré à l’opération et aux mesures d’amélioration de la situation, notamment avec une coordination à haut niveau, ce qui dénote la volonté politique pour changer les choses. Il a affirmé également que l’organisation du marché concernait tout un chacun et ne relevait pas uniquement de la responsabilité du ministère du Commerce, saluant dans le même contexte les résultats positifs issus de la loi sur la lutte contre la spéculation qui a jugulé ce phénomène d’une manière remarquable. Quant au volet de la lutte contre le gaspillage, l’Organisation mène plusieurs campagnes et accompagne également le ministère du Commerce dans l’opération lancée dans le but de lutter contre le gaspillage, notamment du pain », selon M. Zebdi.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *