21/02/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Sous-traitance industrielle: La 8e édition d’Algest 2023 s’ouvre à la Safex

La 8e édition du Salon international de la sous-traitance industrielle (Algest 2023) s’ouvre à la Safex, avec la participation d’une centaine d’exposants, représentant, entre autres, les secteurs de l’industrie militaire, la mécanique de précision, la métallurgie, la fonderie, l’énergie, le textile et les travaux publics.

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué que la sous-traitance industrielle revêt une importance capitale et son développement constitue l’une des conditions pour la réalisation des objectifs arrêtés par les pouvoirs publics en matière de relance industrielle.

Dans son allocution  prononcée par le directeur général de la promotion des investissements, Salah Bousbiaâ, le ministre a indiqué que le gouvernement œuvre, dans sa stratégie consacrée à ce secteur, à assurer les meilleures conditions aux entreprises industrielles afin qu’elles réalisent leur développement, garantissent leur durabilité et jouissent de la plus grande compétitivité.

 «Le développement de l’intégration nationale contribuera à la substitution des importations et à la réduction du poids de la facture des importations», indique-t-il.

Il s’agit d’un objectif pour lequel l’État a déployé tous ses efforts «en libérant l’initiative privée, en créant un climat d’affaires approprié et en garantissant davantage d’opportunités pour les investisseurs».

Le ministre a tenu à rappeler que le secteur industriel fait partie des secteurs sur lesquels l’Etat compte beaucoup pour atteindre les objectifs stratégiques, notamment en ce qui concerne le développement des filières industrielles prioritaires à haute valeur ajoutée, la promotion des activités innovantes et celles en rapport avec l’économie de la connaissance.

Ceci permettra, a-t-il ajouté, de «créer des postes d’emploi permanents, d’améliorer les compétences en ressources humaines et de renforcer la compétitivité de l’économie nationale et sa capacité à exporter».

Pour sa part, le président des Bourses de sous-traitance et de partenariat (BASTP), Kamel Agsous, a souligné que cette nouvelle édition d’Algest «consacrera les dernières orientations des pouvoirs publics en matière de restructuration industrielle, notamment au niveau des secteurs de l’automobile, des start-up et du développement durable».

Synthèse R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *