28/05/2024
ACTUAGRICULTURE/PÊCHE

Agriculture: Approvisionnement des villes côtières en quantités supplémentaires de blé tendre durant la saison estivale

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa a annoncé, jeudi à Alger, la mise en place d’un programme spécial pour les villes côtières pendant la prochaine saison estivale, lequel vise à approvisionner les minoteries locales en quantités supplémentaires de la matière première pour la production du pain pour éviter une pénurie pendant cette période qui connaît une forte affluence de touristes.

A ce titre, le ministre a affirmé la volonté du secteur d’allouer un quota exceptionnel de blé tendre pendant la prochaine saison estivale au profit des wilayas côtières pour répondre à la demande des touristes et éviter la pénurie en cette denrée de large consommation.

En ce qui concerne la distribution des matières premières (farine) aux artisans boulangers et pâtissiers, M. Cherfa a indiqué que cette procédure est régie par un décret exécutif fixant les prix de la farine et du pain aux différents stades de distribution.

Pour ce qui est de la régulation et du contrôle des produits de large consommation, notamment le pain, le ministre a affirmé que l’Etat, à travers l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), ravitaille les minoteries produisant de la farine et de la semoule en blé dur et tendre via les coopératives agricoles de céréales et de légumineuses relevant de l’OAIC pour permettre aux artisans boulangers d’exercer leurs activités.

A cet effet, il a rappelé l’approvisionnement, l’année dernière, de 165 unités de production de farine, dont 138 privées, ajoutant que ces unités ont bénéficié d’une quantité totale de blé dur estimée à 29 millions de quintaux en 2023 et à plus de 9 millions de quintaux au cours du premier trimestre de 2024.

Par ailleurs, un total de 432 unités de production de farine ont été approvisionnées, dont 403 privées. Ces unités ont bénéficié d’une quantité totale de blé tendre.

Il a, en outre, mis en garde que l’ONTA engage des procédures juridiques contre tout investisseur qui ne respecte pas les conditions en vigueur, ce qui peut entraîner la résiliation de l’acte de concession.

Concernant les mesures prises par le secteur de l’agriculture pour l’approvisionnement des régions frontalières en orge et fourrage évoquées dans la question du député Anrab Sidi (RND), le ministre a affirmé que le recensement général de la ressource animale effectué l’année dernière avait permis d’enregistrer l’ensemble des éleveurs et des nomades à travers le territoire national sur la plateforme numérique dédiée à cet effet.

Et d’ajouter que l’opération de vente de l’orge subventionné pour l’année 2023 avait été lancée dans les points de vente de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

D’après les chiffres avancés par le ministre, l’opération a permis, du 16 février 2023 au 27 février 2024, la distribution de plus de 335.000 quintaux d’orge au profit de 29.036 éleveurs de 12 wilayas.

Le nouveau recensement qui débutera du 19 mai au 17 juillet 2024 permettra d’ajuster le dispositif d’appui agricole pour une meilleure distribution de cette matière et la valorisation et la préservation de la ressource animale, a-t-il souligné.

Répondant à une question du député, Mohamed Nini (Mouvement de la société pour la paix) concernant les mesures prises pour l’élargissement des surfaces irriguées dans la wilaya de Skikda, le ministre a affirmé qu’il s’agit d’une wilaya agricole par excellence dont la surface irriguée s’élève à 25.000 hectares, laquelle passera à 30.000 hectares dans le cadre du programme 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *