21/04/2024
REGIONS

Boumerdès: Production prévisionnelle de plus de 400.000 qx d’agrumes

Une production de plus de 410.000 qx d’agrumes est attendue cette saison à Boumerdes, soit en légère baisse comparativement à la campagne agricole écoulée durant laquelle une production de près de 450.000 qx a été réalisée, a-t-on appris, auprès de la direction locale des services agricoles (DSA).

Les indices de production enregistrés à ce jour dévoilent une « baisse » de la récolte d’agrumes, a indiqué la chargée du service de production agricole à la DSA, Sabrina Bichari, soulignant que la collecte depuis le début de la campagne en novembre dernier à ce jour, est de plus de 270.000 qx sur une superficie de 2.953 ha représentant 65% de la surface totale ciblée. Elle a aussi fait cas d’une baisse de l’ordre de 15% de la moyenne du rendement qui devrait atteindre les 171 qx/ha à la fin de la campagne, contre 209 qx/ha au cours de la campagne agricole de l’année dernière. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette baisse de la production d’agrumes, selon la même responsable, qui a notamment cité le manque de précipitations en temps opportun, les chaleurs ayant sévi durant la phase de croissance des fruits, le manque d’irrigation et la propagation de certaines maladies végétales. À noter que la wilaya est réputée pour plusieurs variétés d’agrumes, à leur tête la « Thomson », cultivée sur une superficie de 1.122 ha, ayant produit à ce jour, plus de 130.000 qx. A cela s’ajoute la « Washington Navel », occupant une superficie de 412 ha, ayant produit, à ce jour, 56.000 qx, la « Clémentine », dont la production est estimée, à ce jour, à 37. 000 qx sur une superficie globale de 252 ha, le citron « quatre saisons », avec une production de 26.000 qx sur une superficie de 281 ha, et le citron, avec une production de 45.000 qx sur une superficie de près de 200 ha. La filière agrumicole occupe la 3ème place en termes de valeur de production de la wilaya. Entre 2019 et 2022 le verger agrumicole de la wilaya a connu une extension de l’ordre de 600 ha pour atteindre actuellement près de 3.000 ha.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *