28/05/2024
ACTUALITENATIONAL

Brahim Merad: « Alger sera l’une des villes les plus attractives de la Méditerranée »

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a souligné la nécessité d’accélérer l’achèvement du projet d’automatisation des feux tricolores et du système de vidéosurveillance, ainsi que le projet de réhabilitation du centre de commandement et de contrôle dans les meilleurs délais et d’envisager les moyens de le répartir dans les principales wilayas.

Des recommandations faites lors de sa visite d’inspection au Centre de commandement et de contrôle de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) où il a reçu des explications sur le fonctionnement du système automatisé des feux tricolores, le système de vidéosurveillance ainsi que le projet de réhabilitation du Centre de Commandement et de Contrôle.

A cette occasion, le ministre a rappelé la priorité accordée, par les pouvoirs publics, à la modernisation des différents équipements publics. Brahim Merad a, également, mis en avant l’importance d’exploiter ces systèmes intelligents pour améliorer la fluidité du trafic dans la capitale et renforcer sa sécurité, tout en informant et sensibilisant les citoyens sur la mise en exploitation des systèmes de vidéosurveillance en prévision de leur adoption comme mécanisme d’inspection technique des infractions au code de la route.

À cet égard, le ministre a salué la démarche des autorités de wilaya d’Alger pour la mise en place du réseau de feux tricolores, qui vise à gérer au mieux la circulation et à éliminer les embouteillages dans la capitale du pays, ainsi que le système de caméras de surveillance exploité par les services de la direction générale de la Sûreté nationale.

L’installation des feux tricolores fait partie du projet de régulation du trafic routier au niveau de la capitale, dans le cadre du plan jaune de la nouvelle vision stratégique pour le développement et la modernisation de la capitale.

Lors de son inspection du projet de réaménagement du front de mer de la capitale, le ministre a expliqué que ce projet vise à faire d’Alger, l’une des villes les plus attractives de la Méditerranée.

Dans sa déclaration, Brahim Merad a souligné que dans un ou deux ans, de nombreux projets et espaces seront réalisés, et d’autres seront réhabilités, pour redonner à la capitale d’Alger toute sa splendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *