03/03/2024
ACTUAGRICULTURE/PÊCHE

Céréales: Plus de 2,6 millions d’hectares de terres agricoles labourés durant la saison

Plus de 2,6 millions d’hectares de terres agricoles dédiés à la céréaliculture ont été labourés durant la saison 2023/2024, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa qui s’est dit optimiste en dépit de la faible pluviométrie.

Le ministre, qui intervenait lors d’une plénière au Conseil de la nation consacrée au questions orales, sous la présidence de M. Salah Goudjil, président du Conseil, en présence de la ministre des Relations avec le Parlement Basma Azouar, a indiqué que plus de 2,6 millions d’hectares de terres agricoles avaient été labourés, à ce jour, dont 2,217 millions d’hectares cultivés, soit 74% de l’objectif tracé par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à savoir la culture de 3 millions d’hectares de terres dédiées à la céréaliculture, a précisé M. Cherfa.

La campagne labours-semailles se poursuivra jusqu’à l’atteinte du niveau escompté, a souligné le ministre, se disant optimiste quant au succès de cette opération, à la faveur des précipitations enregistrées dernièrement ainsi que des mesures de soutien aux agriculteurs décidées par l’Etat.

Le ministre répondait à une question du sénateur Mohamed Rebah (FLN) sur la stratégie du secteur pour la lutte contre la sècheresse et les mécanismes mis en place par le secteur pour l’indemnisation des agriculteurs touchés par ce phénomène.

Dans ce cadre, M. Cherfa a affirmé que la dernière saison 2022-2023 avait enregistré un déficit pluviométrique de près de 90%, qui a touché la majorité des wilayas du nord du pays, notamment pendant les mois de mars et d’avril qui constituent la période de germination des récoltes dépendant de la pluviométrie.

Cette situation était à l’origine des dégâts enregistrés dans la production agricole, avec le recensement de 95.347 agriculteurs touchés à travers 34 wilayas, et 84.771 expertises d’évaluation des dégâts, selon le ministre.

Pour faire face à cette situation, des mesures et de procédures urgentes ont été prises, en collaboration avec les secteurs concernés (Hydraulique, Finances, Intérieur et Collectivités locales), et l’implication des représentants de la profession, pour la prise en charge de l’indemnisation des agriculteurs touchés, et ce, en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, données lors de la réunion du Conseil des ministres tenue le 1 octobre 2023.

A cet égard, M. Cherfa a rappelé que les producteurs de céréales dans les wilayas du nord ont été indemnisés, à travers l’approvisionnement des intrants agricoles (engrais et semences), « à titre gracieux », par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

Sur un total de 3,5 millions de quintaux de semences stockées, 3,16 millions de quintaux ont été distribués, dont 2,114 millions distribués gratuitement au profit de 114.776 agriculteurs touchés, selon le bilan présenté par le ministre.

Pour ce qui est des engrais, sur un total de 1,870 millions de quintaux d’engrais, 856.000 ont été distribués et plus de 545.000 ont profité à titre gracieux à 17.695 agriculteurs.

Il a été procédé, en outre, au report du paiement des redevances dues dans le cadre de la concession agricole sur un échéancier de 36 mois, sans condition de paiement anticipé de 10% de ces droits, outre le report, de trois ans, des délais de paiement des crédits agricoles « R’fig ».

En plus de la prise en charge des intérêts par l’Etat, ce dernier assure un accompagnement financier aux producteurs de céréales, en leur accordant un crédit de 20.000 DA par hectare, sans intérêts, remboursable sur une durée de trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *