21/04/2024
ACTUINTERNATIONAL

Face à la crise inflationniste: Le Portugal supprime la TVA sur les biens alimentaires essentiels

Face à l’augmentation des prix, le gouvernement portugais a annoncé de nouvelles mesures pour aider les ménages.

Le gouvernement portugais a annoncé vendredi de nouvelles mesures pour aider les ménages à faire face à la crise inflationniste, dont l’application d’une TVA à «taux zéro» sur un ensemble de biens alimentaires de première nécessité. «Nous souhaitons que cette mesure se traduise par une réduction» et «une stabilité des prix», a indiqué le ministre des Finances, Fernando Medina, en précisant que des négociations en cours avec les secteurs de la production et de la distribution alimentaires devraient se conclure la semaine prochaine.

L’exécutif socialiste a également décidé d’augmenter les aides sociales aux familles les plus modestes, à hauteur de 30 euros mensuels et une aide de 15 euros par enfant. Cette mesure, qui concernera plus d’un million de familles, commencera à être versée à partir du mois d’avril, a précisé la ministre du Travail Ana Mendes Godinho. Ces dispositions comprennent également une hausse «extraordinaire» de 1% des salaires des quelque 740.000 fonctionnaires, ainsi qu’une hausse de leur prime repas.

Une enveloppe d’aides supplémentaires chiffrée à 2,5 milliards d’euros

Le gouvernement financera ces mesures grâce à la marge budgétaire dégagée l’an dernier, avec un déficit public qui s’est réduit à 0,4% du PIB alors que l’objectif initial était de le ramener à 1,9%, après un déséquilibre de 2,9% en 2021. «Les comptes en ordre nous permettent de prendre des mesures en faveur des familles», avec une enveloppe d’aides supplémentaires chiffrée à 2,5 milliards d’euros, s’est félicité le ministre des Finances.

L’inflation au Portugal a commencé à ralentir depuis qu’elle a atteint 10,1% en octobre dernier, son plus haut niveau en 30 ans. Établie à 7,8% sur l’ensemble de l’année dernière, la hausse des prix devrait se limiter cette année à 4% selon le gouvernement, ou à 5,8% d’après la Banque du Portugal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *