21/02/2024
ACTUAGRICULTURE/PÊCHE

Filière pomme de terre: Chorfa à l’écoute des Agriculteurs

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa, a présidé une réunion de travail avec les membres du Conseil interprofessionnel de la filière de la pomme de terre, consacrée à l’examen des perspectives de développement de cette filière stratégique, notamment en termes de production et de régulation, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

Cette réunion, tenue mardi en présence de cadres du ministère, s’inscrit dans le cadre des « efforts menés avec l’ensemble des acteurs en vue de préserver les acquis réalisés par cette filière et d’augmenter le niveau de production afin de répondre à la demande croissante sur ce produit de base, que ce soit en termes de consommation ou de transformation et d’exportation », a précisé la même source. A cette occasion, M. Cherfa a mis l’accent sur « l’importance de la synergie et du dialogue avec l’ensemble des acteurs pour renforcer les capacités de production et atteindre les objectifs tracés en la matière », a conclu le communiqué.

Par ailleurs, le ministre avait également présidé une réunion de travail sur les mesures prises en vue de faire réussir la campagne labours-semailles 2023-2024. Tenue en présence de cadres du ministère et du directeur de l’OIC, la réunion s’inscrit dans le cadre de « la mise en œuvre des mesures lancées par le Président de la République, en faveur des producteurs de céréales  notamment ceux touchés par la sécheresse lors de la saison 2022-2023 », a précisé le ministère dans un communiqué.

Le ministère a rappelé dans son communiqué les décisions les plus importantes prises dans ce sens, à savoir le report du paiement de la taxe sur les terrains octroyés au titre d’une concession, la suspension du  remboursement des crédits agricoles +Rfig+ pour une durée de trois ans, le paiement du taux d’intérêt sera à la charge de l’Etat outre l’indemnisation des producteurs de céréales et leur dotation en semences et engrais à titre gracieux. Dans ce sillage, M. Cherfa a mis en avant la décision « historique » portant augmentation des prix d’achat des céréales auprès des agriculteurs, en sus de l’augmentation du taux de subvention des engrais et bien d’autres avantages visant à booster la production nationale. Le ministre a écouté, à cette occasion, les préoccupations des représentants de cette filière, soulignant « la nécessité de conjuguer les efforts de tous, l’objectif étant de relever le défi de la sécurité alimentaire », lit-on dans le communiqué.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *