21/04/2024
NATIONALACTU

Formation et Enseignement professionnels: Adapter la formation aux spécificités de chaque région

Une nouvelle de carte de formation est en cours d’élaboration par le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels. Des directives claires ont été données, à cet effet, par le ministre du secteur, en l’occurrence, Yacine Merabi, aux directeurs de la formation professionnelle.

En effet, les formations proposées et offertes par les différents établissements et centres doivent être adaptées aux spécificités de chaque région.

Dans une déclaration à la presse faite au terme de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Jijel, à l’institut national spécialisé dans la formation professionnelle  « Bouhris Abdelmadjid » de la commune de Taher, M. Merabi a affirmé que les directeurs de la formation professionnelle «devront proposer des formations adaptées aux spécificités de leurs régions respectives».

Il a ajouté que le secteur de la formation professionnelle dans la wilaya de Jijel, à titre d’exemple, une wilaya touristique qui abrite également un pôle industriel important, la zone industrielle de Bellara et le port de Djendjen, doit offrir des formations en rapport avec ces réalités, des formations en pêche maritime, réparation des chalutiers, soudure sous-marine, services liés au secteur du tourisme et autres.

Le ministre a mis en exergue l’importance de la formation dans le domaine du tourisme et de l’artisanat, qui revêtent un caractère stratégique pour les pouvoirs publics, en tant que l’une des alternatives du développement économique.

Répondant à la demande des autorités locales de postes de formation supplémentaires dans les communes dépourvues de centres de formation, M. Merabi a donné son accord de principe pour la construction d’un centre de formation professionnelle pour chaque ensemble de trois communes au moins.

M. Yacine Merabi a présidé auparavant, la cérémonie de signature de conventions entre le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels et le groupe Algéro-Qatari de la sidérurgie, ainsi qu’avec le port de Djendjen.

Par Slimane T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *