22/02/2024
ACTUALITEENERGIE

GNL: L’accord entre Sonatrach et Botas étendu sur 3 ans

L’accord signé entre Sonatrach et la société turque Botas portant sur la vente et l’achat de gaz naturel liquéfié (GNL) destiné au marché turc s’étend sur une durée de trois ans, a indiqué mercredi compagnie nationale des hydrocarbures dans un communiqué.

Cet accord a été signé mardi par le PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi et le PDG de la société turque Botas, Abdulvahit Fidan, lors d’une cérémonie au niveau de la présidence de la République, co-présidée par président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et son homologue turc, M. Recep Tayyip Erdogan qui a effectué une visite officielle en Algérie.

 « A travers cet accord, les deux parties ont convenu, notamment, d’étendre leur coopération pour une durée de trois ans, renforçant ainsi leur partenariat de longue date dans le domaine du gaz », est-il souligné dans le communiqué. Pour rappel, Sonatrach fournit depuis 1988 du GNL, à travers un contrat de long terme, à Botas, une société publique spécialisée dans l’approvisionnement du marché turc en gaz.

De ce fait, le contrat est prolongé jusqu’en 2027. Une période au cours de laquelle la Turquie continuera d’acquérir quelque 4,4 milliards de mètres cube de GNL, chaque année.

Notons que le renforcement de la coopération entre Sonatarch et Botas a été discuté, octobre dernier, lors de la rencontre au siège de la direction générale de Sonatrach, entre Rachid Hachichi et Abdulvahit Fidan, en présence de managers des deux compagnies.

« Lors de cette réunion, les deux parties ont évoqué les relations commerciales de long terme inscrites dans le cadre de contrats de vente et d’achat de GNL entre Sonatrach et Botas », avait indiqué le groupe pétrolier et gazier dans un communiqué.  « A la faveur de cette rencontre, les deux partenaires ont convenu du renforcement de leur relation commerciale et ont abordé la possibilité d’étendre leur partenariat et d’explorer de nouvelles opportunités d’affaires », soulignait le communiqué de Sonatarch.

Les exportations algériennes en GNL vers la Turquie représentent plus de 30% de nos exportations globales à destination de l’Europe, suivies du marché français en deuxième place, ensuite l’Italie et l’Espagne. Outre le renouvellement du contrat d’approvisionnement en GNL, les deux parties cherchent les possibilités de renforcement de la coopération dans d’autres domaines en relation avec le secteur de l’énergie.

« Les deux partenaires ont convenu du renforcement de leur relation commerciale et ont abordé la possibilité d’étendre leur partenariat et d’explorer de nouvelles opportunités d’affaires », avait annoncé Sonatrach dans son communiqué.

Dans le domaine de l’énergie, la coopération entre les deux pays a connu une nouvelle dynamique ces dernières années et s’est soldée par une augmentation des exportations, que ce soit en GNL, en GPL ou encore en pétrole brut. Des discussions ont été également lancées en vue de renforcer les partenariats, notamment dans le domaine exploration et production du gaz et du pétrole sur le marché algérien.

Pour rappel, Sonatrach fournit du GNL, à travers un contrat de long terme, à la société Botas, depuis 1988, à travers notamment le terminal de Marmara, construit initialement en vue de la réception du GNL algérien. Avec la prolongation de cet accord, l’Algérie constitue désormais le premier fournisseur de la Turquie en GNL et le 4ème en gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Par S T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *