28/05/2024
ACTUALITENATIONAL

Hiroshi Hashimoto, expert japonais:  «L’Algérie en mesure de conduire les efforts visant à rendre les approvisionnements gaziers plus efficaces»

L’Algérie qui accueille du 29 février au 2 mars le 7e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) est, grâce à son « rôle grandissant » en tant que fournisseur énergétique « sûr et fiable », en mesure de conduire, au sein du Forum, les efforts visant à rendre les chaînes de valeur d’approvisionnement en gaz plus propres et plus efficaces, a indiqué l’expert japonais Hiroshi Hashimoto. « L’Algérie devrait et peut diriger les efforts visant à rendre les chaînes de valeur d’approvisionnement en gaz plus propres et plus efficaces au sein du GECF », a déclaré à l’APS M. Hashimoto, chercheur principal à l’Institut japonais d’économie de l’énergie (IEEJ). La chaine de valeur de l’industrie gazière comporte l’exploration et la production (l’amont gazier), le transport, le stockage et la commercialisation (segment intermédiaire) ainsi que l’aval qui concerne le traitement du gaz naturel et sa distribution. Evoquant « le rôle grandissant » de l’Algérie en tant que « fournisseur sûr et fiable de gaz naturel notamment », ce spécialiste du marché gazier a souligné qu' »il est certain que l’Algérie sera un fournisseur plus important de gaz (et d’autres sources d’énergie propre) de l’Europe dans les années à venir ». M. Hashimoto, a également relevé que le GECF a toujours été une efficace et importante interface de communication entre les pays exportateurs de gaz et les importateurs et « le sera à l’avenir ». Dans le contexte actuel « difficile », marqué par les tensions géopolitiques qui impactent les marchés énergétiques mondiaux et notamment l’industrie gazière, le rôle du GECF, qui assure près de la moitié des exportations gazières mondiales, « sera encore plus important pour promouvoir la coopération acheteur-vendeur afin de développer le gaz comme source d’énergie propre », a noté l’expert japonais, dont le pays a été l’un des premiers importateurs de GNL algérien au début des années 1960. Créé en 1966, l’IEEJ est un Centre de recherche étatique qui mène des études dans le domaine de l’énergie d’un point de vue économique, dans le but de contribuer au bon développement des industries japonaises. Il intervient aussi dans des sujets tels que les problèmes environnementaux et la coopération internationale liée à l’énergie. Les pays membres du GECF représentent 70 % des réserves mondiales de gaz, plus de 40 % de la production commercialisée et 40 % des exportations mondiales de gaz. De plus, Ces pays représentent plus de la moitié des exportations mondiales de Gaz naturel liquéfié (GNL) (51%).

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *