17/06/2024
INDUSTRIEACTU

Industrie: 2024, l’année de la relance

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a affirmé mardi à Sétif que «l’année 2024 sera marquée par une relance industrielle dans tous les domaines». Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail et d’inspection de plusieurs unités industrielles dans la wilaya, le ministre a souligné que «l’industrie pharmaceutique a enregistré une relance et les autres domaines industrielles dont la sidérurgie, la production de matériaux de construction et le textile devront accompagner cette relance».

 M. Aoun a considéré que «la concrétisation de cet objectif permettra de générer des emplois particulièrement dans les régions qui en auront besoin», relevant que «l’attention ne sera pas focalisée sur certaines wilayas mais sur l’ensemble des régions du pays». 

Il a appelé dans ce contexte les investisseurs à connaitre les potentialités existantes et les facilités accordées par l’Etat à l’investissement surtout que le marché algérien attend «le produit local», soulignant que l’axe Sétif-Bordj Bou Arreridj est devenu «un pôle industriel par excellence dans tous les domaines permettant au gouvernement et aux gestionnaires de connaitre les méthodes de couvrir certains besoins des citoyens par les productions de ces deux wilayas».

Evoquant la levée du gel sur le projet d’aménagement de la zone industrielle Ouled Saber (Est de Sétif), le ministre a assuré que «le travail sera fait pour trouver les solutions nécessaires et la prise en charge des entraves rencontrées».  Par ailleurs, le ministre  Ali Aoun, a indiqué mardi soir à Sétif que «le secret de la réussite des entreprises industrielles consiste en l’augmentation du taux d’intégration». Inaugurant l’unité de fabrication de lave-vaisselles relevant de la société Samha Home Appliance propriété du groupe Cevital, située, à la zone d’activité et de commerce Helatma, dans commune de Guidjel (sud-Est de Sétif), le ministre a précisé que «les entreprises industrielles doivent s’orienter vers l’augmentation de leurs taux d’intégration pour réussir davantage leurs activités industrielles».

 M. Aoun a mis en valeur au terme de la visite de travail, à Sétif, les efforts déployés par le groupe Cevital pour développer l’économie nationale, notamment en ce qui concerne le taux d’intégration atteignant les 70%, appelant dans ce contexte à l’intensification de la production en vue d’intégrer les marchés extérieurs d’autant que le groupe dispose de grandes potentialités qui lui permettent de devenir pionnier dans ce domaine. Le ministre a inauguré cette unité industrielle s’entendant sur 25.000m2 et qui a nécessité un investissement de 3,6 milliards de dinars avec une capacité de production atteignant les 500.000 unités par an.

Il est à rappeler que lors de cette visite, le ministre M. Aoun a visité plusieurs usines et unités de production, à l’instar de l’unité Algeria Ham Motors de fabrication et montage de bicyclettes et motocyclettes dans la zone des activités d’Ain Azel (Sud de Sétif) qui produit annuellement 72.000 unités/an avec un taux d’intégration de 30 %. Le ministre a visité les structures et la chaine de production de l’unité et a reçu sur site un exposé sur les atouts d’investissement de la wilaya qui dispose d’un tissu important de 27.613 Petites et Moyennes Entreprises (PME) dont 5.155 activant dans le domaine industriel au côté de 23 grandes entreprises industrielles. Dans la zone industrielle d’El Eulma (Est de Sétif), le ministre a inauguré l’extension d’une unité industrielle de fabrication de médicaments de la société Laboratoires Salem s’étendant sur 1.500 m2 dont la réalisation a mobilisé une enveloppe financière estimée à 1,5 milliards DA. Après avoir suivi un exposé sur l’unité créée en 1994, le ministre a appelé le propriétaire à produire des réactifs de drogues et à élargir la distribution des médicaments à d’autres régions du pays.

Synthèse R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *