21/02/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Industrie pharmaceutique: Nécessité de renforcer le partenariat algéro-tunisien  

L’Algérie et la Tunisie veulent renforcer leur coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie pharmaceutique. Lors d’une audience accordée par le chef du Gouvernement tunisien au ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, M. Ali Aoun, vendredi à Tunis, l’accent a été mis sur la nécessité de renforcer le partenariat bilatéral en matière de développement de l’industrie pharmaceutique.

 « Au terme de la visite de travail qu’il a effectuée en République de Tunisie, pays frère, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, M. Ali Aoun, a été reçu par le chef du Gouvernement tunisien, M. Ahmed Hachani, en présence de l’ambassadeur d’Algérie à Tunis. Les deux parties ont convenu de la nécessité de renforcer le partenariat bilatéral en matière de développement de l’industrie pharmaceutique », a indiqué le ministère, dans une publication sur sa page officielle Facebook. Les deux parties ont également salué « les relations privilégiées liant l’Algérie et la Tunisie, soulignant la nécessité de les renforcer davantage ». Le ministre s’est entretenu, jeudi, avec le ministre tunisien de la Santé, Ali Mrabet, sur les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie pharmaceutique. A cette occasion, M. Aoun a invité le ministre tunisien de la Santé à intensifier les efforts de coopération et à renforcer la coordination entre les deux parties.

Un mémorandum d’entente entre les deux ministères a également été signé dans le domaine de la production, du contrôle et de la commercialisation de médicaments dans les deux pays. Au terme de la rencontre, M. Aoun et la délégation l’accompagnant ont visité, en compagnie de M. Mrabet, le laboratoire national tunisien de contrôle des médicaments, où ils ont reçu des explications sur les techniques de travail du laboratoire et ses modes de gestion.

A l’occasion, précise le communiqué, les deux parties ont échangé sur la gestion et la  production de médicaments dans les deux pays, et exhorté les membres des deux délégations à œuvrer pour intensifier les efforts et renforcer leur coordination afin de garantir des produits pharmaceutiques de haute qualité. A l’issue de la rencontre, les deux parties ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente portant sur la coopération dans le domaine de la fabrication et du contrôle des médicaments et pour intensifier leur production et leur commercialisation dans les deux pays.

Par Slimane T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *