22/02/2024
ACTUALITENATIONAL

Investissement: Nécessité de renforcer le plan tracé par l’Etat

Le directeur du soutien et de la promotion des échanges économiques au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Rabah Fassih, a affirmé la nécessité de renforcer le plan tracé par les hautes autorités en matière d’investissement, afin de réaliser la diversification de l’économie nationale, d’attirer un plus grand nombre d’investisseurs étrangers en Algérie et d’augmenter les exportations de l’Algérie hors hydrocarbures.

S’exprimant à l’ouverture de la 1ère édition du Forum international des affaires et de l’investissement à Alger, Fassih a évoqué une série de mesures prises par le ministère des Affaires étrangères pour renforcer l’appareil diplomatique économique, dont notamment l’ouverture de bureaux d’information et de promotion des investissements et des exportations, la création d’un portail dédié à la diplomatie économique sur le site électronique du ministère, et la mise en place d’un réseau des chargés d’affaires économiques et commerciales au niveau des différentes ambassades de l’Algérie à l’étranger.

Le ministère œuvre, également, avec les autres secteurs et les organismes de soutien au commerce à organiser des forums, à envoyer des délégations algériennes et à organiser des manifestations économiques à l’étranger, ainsi qu’à inviter les étrangers à participer aux évènements économiques locaux, dans le but d’accompagner le produit local et de capter les investissements directs étrangers (IDE).

Les perspectives et mesures de facilitation des investissements nationaux et étrangers, ainsi que des exportations pour accéder aux différents marchés internationaux, notamment africain et européen, ont constitué le thème de la première édition du Forum international des affaires et de l’investissement, organisé mardi à Alger, rappelle-t-on.

Cette rencontre a été une occasion pour les participants d’aborder l’amélioration du climat des affaires et les préoccupations des investisseurs quant aux opportunités de renforcement d’une nouvelle coopération avec les différents acteurs économiques, les entreprises et les organismes publics en charge de l’organisation et de la gestion de l’économie nationale.

Pour sa part, Hicham Saïdi, directeur général de la société d’études économiques et développement des investissements (SEEDI), a souligné que l’Algérie possède de nombreux atouts économiques à exploiter pour renforcer les opportunités d’investissement, d’où, a-t-il dit, l’importance de ce
forum qui vise à atteindre cet objectif en offrant des opportunités pour établir des partenariats locaux et étrangers entre différents acteurs économiques.

M. Saïdi a également abordé les avantages de la nouvelle loi sur l’investissement et les réformes profondes entreprises par l’Algérie pour accompagner les investisseurs locaux et étrangers dans la réalisation de leurs projets d’investissement. De son côté, Amine Boutalbi, Président du Centre arabo-africain d’investissement et de développement (CAAID), a appelé les opérateurs
africains à exploiter les opportunités entre les pays du continent et à abandonner l’idée d’exporter en dehors de celui-ci. Abordant les mesures prises par l’Algérie pour accompagner les produits nationaux dans le continent africain, M. Boutalbi a affirmé que l’Algérie regorge d’atouts économiques « immenses », en plus des facilités proposées pour les exploiter.  Quant à Kamel Hamani, président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), il a souligné la volonté politique de l’Algérie d’améliorer le climat d’investissement, mettant en lumière les avantages des nouvelles lois liées à l’investissement et au foncier économique. Le président de l’Organisation algérienne du commerce et de l’investissement social (OACIS), Djaber Bensedira, a abordé les conditions qui encouragent l’investissement en Algérie, telles que l’aménagement des zones industrielles, le soutien aux infrastructures électriques et gazières, et l’énergie juvénile qui contribue à attirer l’investissement étranger.

Par Slimane T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *