28/05/2024
AGRICULTURE/PÊCHE

Lancement de l’opération de recensement général Agriculture: Tout est fin prêt

Tout est fin prêt pour le lancement de l’opération de recensement général de l’agriculture, prévue du 19 mai au 17 juillet prochain, a indiqué, jeudi à Alger, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa. « Nous sommes prêts à 100% pour le lancement de cette opération qui nous permettra de passer vers une agriculture durable, en disposant de données plus exhaustives sur les filières du secteur », a déclaré M. Cherfa, en marge d’une réunion de travail qu’il a présidée au siège du ministère en présence des directeurs des services agricoles (DSA) des 58 wilayas et des cadres du secteur. Soulignant que l’opération de recensement pourrait être prolongée de 15 jours dans certaines régions, le ministre a expliqué que les préparatifs de cette opération de grande envergure étaient un travail multi sectoriel, impliquant plusieurs secteurs. Il a, dans ce sens, rappelé que l’opération de recensement pilote, lancée en février dernier à travers quelques wilayas, avait permis de de gagner en expérience et tirer plusieurs enseignements, notamment en matière de réalisation de questionnaires plus précis et plus clairs adressés aux agriculteurs et aux éleveurs. Le ministre a affirmé que la réunion était également l’occasion pour évaluer les préparatifs de l’évaluation de la campagne moisson battage de l’année 2023-2024 qui va démarrer précocement dans certaines régions du Sud. Pour sa part, le directeur des statistiques de la numérisation et de la prospective au ministère de l’Agriculture, M’hamed Tifouri, a rebondi sur le recensement général de l’Agriculture, soulignant son intérêt stratégique pour l’économie du pays en rappelant que l’Agriculture est le deuxième secteur contributeur au PIB de l’Algérie après celui des hydrocarbures. Selon M. Tifouri, 1200 cadres superviseur et 6000 agents recenseurs ont été formés pour cette opération, précisant qu’il y aura 200 à 259 agents recenseurs pour 250 exploitations agricoles. En parallèle, des campagnes d’information et de sensibilisation ont été lancées à l’adresse des agriculteurs et des éleveurs pour les mettre en confiance et leur expliquer l’intérêt de coopérer pour la réussite du recensement, a-t-il fait savoir. « Pour ce faire, le ministère a associé les autorités locales (walis et l’ensemble des parties prenantes, dont la société civile, les chambres nationales de l’Agriculture et l’Union nationale des paysans agricoles », a-t-il ajouté.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *