01/03/2024
ACTUALITENATIONAL

Le déficit de la CNR en net recul

Grâce aux mesures prises depuis 2020 par le gouvernement, le déficit budgétaire de la Caisse nationale de retraite est en net recul.  Selon les deniers chiffres du ministre du travail, de l’Emploi et de la sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, le déficit passera de 420 milliards de DA à 380 milliards de DA d’ici fin 2023.

S’exprimant hier lors d’une rencontre avec les directeurs des agences locales de la Caisse Nationale de Retraite (CNR), au Centre familial de la Caisse Nationale d’assurances sociales de Ben Aknoun (Alger), le ministre a assuré que toutes les efforts seront déployés pour absorber définitivement ce déficit durant les prochaines années.  Pour lui, le défi de l’équilibre financier de la CNR reste possible.

«Nous travaillons sur la réduction de ce déficit et d’en finir avec cette situation déficitaire dans les prochaines années», a-t-il souligné, en appelant à la mobilisation de toutes les énergies humaines et capacités financières du secteur, dans le cadre d’une vision globale et intégrée visant à atteindre les objectifs fixés. En effet, les efforts doivent être axés sur l’augmentation des recettes du CNR effectuée par la CNAS, en doublant d’efforts pour élargir l’assiette des cotisants  et inciter les acteurs de la sphère informelle à adhérer à la sécurité sociale. Le ministre du travail compte sur une relance effective de l’investissement et de l’activité économique d’une manière générale pour l’élargissement de l’assiette des cotisants et également sur une modernisation de la gestion des différentes Caisses.

Pour les 7 premiers mois de 2023, le nombre d’entreprises affiliées à la CNAS est passé de 397 132 en 2022 à 407 033 en septembre 2023, soit la création de 10 000 nouvelles entreprises. «Ces nouvelles créations d’entreprise et d’emploi ont contribué efficacement dans la réussite de l’opération d’intégration de 232 000 jeunes de pré-emploi dans des postes permanant», avait souligné le ministre lors d’une rencontre la situation de l’emploi.

En somme, «ces indicateurs ont un impact positif sur le renforcement de la solidité des équilibres financiers de notre système de sécurité sociale et également sur le développement économique en constante évolution», avait-il affirmé.

Le ministre a, par ailleurs, affirmé que son secteur œuvre à lutter contre la bureaucratie et s’efforce de contribuer au développement de l’environnement numérique national en mettant en service 102 espaces électroniques liés au traitement du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale.

Concernant la CNR, Bentaleb a rappelé que cette Caisse a pris l’initiative de lancer 12 plates-formes numériques et une application permettant aux retraits comprendre le processus de retraite et le suivi de leur pension. Dans cet ordre d’idées, le ministre a mis en avant la volonté de l’État d’offrir une prise en charge optimale des retraités et des ayants droit, en reconnaissance de leurs grandes contributions à l’édification des institutions, à l’éducation des générations et au développement de l’économie nationale.

Par S T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *