17/06/2024
ACTUALITENATIONAL

Le plan anti-inflation porte déjà ses fruits

Les mesures anti-inflation du gouvernement  commencent à donner leurs fruits. Les prix de plusieurs produits alimentaires sont en baisse et devraient poursuivre cette tendance au courant de 2024. Une batterie de mesures pour la préservation du pouvoir d’achat sont prises dans le cadre de la LF 24.  Au mois de décembre 2023 et par rapport au mois précédent, l’indice général des prix à la consommation, au niveau national enregistre une variation de -1,5%. Les prix des biens alimentaires marquent une baisse de 2,9%.

Concernant l’indice brut des prix à la consommation de la ville d’Alger, il a enregistré une baisse de 0,6% en décembre 2023 par rapport au mois précédent, indique l’ONS dans sa dernière Note.  Comparativement au même mois de l’année écoulée (2022) s’est caractérisé par une hausse de 0,4% (décembre 2022 par rapport à novembre 2022).

Ce résultat (-0,6%), qui intervient après la hausse de 0,5% relevée au mois précédent est induit essentiellement par la baisse des prix des biens alimentaires qui inscrivent un taux de -1,6%, explique la même source.  Les prix des produits agricoles frais affichent une variation de -2,7%, expliquée par la baisse des prix d’un certain nombre de produits notamment, la viande de poulet (-10,9%), les fruits (-21,6%) ainsi que les œufs (-8,4%).  Dans la même tendance, les prix des biens alimentaires industriels observent une baisse de 0,4% et ce, en raison du recul des prix du riz qui atteint un taux de -14,4% et celui des légumes secs de -3,7%, ajoute l’ONS. Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation enregistre, pour ce mois de décembre 2023, une baisse de 0,5% par rapport au mois précédent. Par rapport au même mois de l’année 2022, les prix à la consommation marquent une variation importante de +7,8% en 2023.

Toutes les catégories de produits ont contribué à cette tendance. En effet, les prix des biens alimentaires se distinguent par une augmentation de 10,3% avec +15,3% pour les produits agricoles frais. Dans la même catégorie, les prix de la viande de poulet se particularisent par une variation importante de +45,0%. Les produits alimentaires industriels suivent la même tendance à la hausse, quoiqu’avec une intensité moindre, soit +5,0%, tout en inscrivant une évolution notable des prix du café thé et infusion (+15,8%). Quant aux prix des biens manufacturés et les services, ils affichent des hausses de 6,7% et 3,4% respectivement.

En évolution annuelle, «une tendance haussière caractérise l’ensemble des biens et services. Passant d’un taux de +10,1% en 2021 à +13,4% en 2022, les prix des biens alimentaires affichent un taux similaire de +13,3% en 2023. Cette variation a impacté le rythme global d’inflation qui est passé de +7,2% en 2021 à +9,3% en 2022, et qui se maintient à l’année 2023 (+9,3%)», selon la même Note.

Dans le détail, l’évolution des prix des produits alimentaires a enregistré une baisse. «Après une hausse mesurée de 0,2% observée au mois précédent, les prix des biens alimentaires enregistrent une baisse de 1,6% en décembre 2023. Cette tendance à la baisse, est expliquée à la fois par les produits agricoles frais que par celle des produits alimentaires industriels», explique-t-il.

En effet, la baisse des prix des produits agricoles frais (-2,7%) découle essentiellement du recul des prix affichés par la viande de poulet (-10,9%) et ceux des fruits (-21,6%), et avec un degré moindre ceux de la viande rouge (-1,2%) ainsi que des œufs (-8,4%).

Les prix des produits alimentaires industriels affichent, quant à ils, une variation de -0,4%, traduite particulièrement par la baisse des prix des pains et céréales (-0,4%) ainsi que celle des légumes secs (-3,7%).

En décembre 2023 et par rapport à décembre 2022, les prix des biens alimentaires enregistrent une variation de +10,3%, avec +15,3% pour les prix des produits agricoles frais et +5,0% pour les prix des produits alimentaires industriels.

Concernant les produits manufacturés non alimentaires et services, ces derniers  inscrivent une hausse de 0,4%, en décembre 2023 et par rapport au mois précédent. Par ailleurs, les services se caractérisent par une relative stagnation. En décembre 2023 et par rapport au même mois de l’année précédente, la variation des prix des produits manufacturés est de +6,7%, celle des services est de +3,4%.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *