21/02/2024
INTERNATIONAL

Nouvelles attaques en mer Rouge et au large de l’Inde

Quatre bateaux touchés

Malgré l’annonce de Washington de créer une force pour préserver le trafic maritime, un navire chimiquier a été touché samedi au large de l’Inde par un « drone d’attaque tiré depuis l’Iran », sur fond de guerre entre Israël et le Hamas palestinien dans la bande de Gaza, selon l’armée américaine. Deux pétroliers et un destroyer américain naviguant en mer Rouge ont également été visés par des drones lancés par les rebelles Houthis au Yémen. Les Etats-Unis accusent l’Iran d’être « très impliqué dans la planification » de ces attaques menées par les Houthis, et le ministre britannique des Affaires étrangères, David Cameron, a affirmé dimanche que Téhéran exerce une « influence tout à fait néfaste dans la région et dans le monde ». Ce que nie le principal intéressé.

Les attaques de Houthis, ces rebelles yéménites qui affirment agir en soutien aux Palestiniens du Hamas dans la guerre contre Israël, se multiplient en mer Rouge et au large de l’Inde. Samedi, un navire chimiquier a été touché en mer d’Arabie, au large des côtes indiennes, par un « drone d’attaque tiré depuis l’Iran », et deux pétroliers gabonais et norvégien ainsi qu’un destroyer américain ont été visés par des drones lancés par les rebelles Houthis au Yémen, selon l’armée américaine.

L’attaque du chimiquier s’est produite samedi à 10 heures locales (06 heures GMT). Elle a causé un incendie à bord, qui a été éteint, et n’a pas fait de blessé, a indiqué le ministère américain de la Défense. Le navire, le MV Chem Pluto, navigue sous le pavillon du Libéria, appartient à une entreprise japonaise et est opéré par une compagnie néerlandaise, a-t-il précisé. Selon la firme de sécurité maritime Ambrey, le navire « est affilié à Israël » et navigue entre l’Arabie saoudite et l’Inde, le Wall Street Journal affirmant pour sa part que la compagnie néerlandaise opérant le MV Chem Pluto « est liée au magnat israélien du transport maritime Idan Ofer ».

Quant au destroyer américain patrouillant en mer Rouge, l’USS Laboon, il a été abattu samedi quatre drones d’attaque provenant du Yémen qui le visaient, a annoncé le Commandement militaire central des Etats-Unis (Centcom). Tout en précisant qu’il n’y avait « ni blessés ni dégâts ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *