16/04/2024
FINANCE

Ouverture du capital des banques publiques: Accélérer le processus

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé dimanche une réunion du Conseil des ministres lors de laquelle il a ordonné d’accélérer le processus d’ouverture du capital des banques publiques suivant une méthode scientifique et savamment étudiée qui encourage le changement de l’ancien mode de gouvernance, reposant actuellement sur l’administration au lieu de l’efficience économique, a indiqué un communiqué du Conseil des ministres.

Concernant l’état d’avancement du dossier lié à l’ouverture du capital des banques publiques, le Président Tebboune a insisté sur le principe de transparence pour engager la réforme financière et s’adapter aux mutations internationales dans ce secteur, pilier de l’économie nationale, lit-on dans le communiqué.

Le président de la République a également donné des instructions à l’effet d’ »accélérer le processus d’ouverture du capital des banques publiques suivant une méthode scientifique et savamment étudiée qui encourage le changement de l’ancien mode de gouvernance, reposant actuellement sur l’administration au lieu de l’efficience économique ».

Par ailleurs et concernant un exposé sur la Banque de l’habitat et l’ouverture de banques algériennes à l’étranger, le Chef de l’Etat a insisté sur l’accélération de l’opération d’ouverture des banques algériennes à l’étranger, en veillant à parachever toutes les procédures selon une approche nouvelle et efficace, ajoute la même source. Le président de la République a également ordonné de « rattraper le retard accusé dans le lancement de la banque de l’habitat par la réduction des délais arrêtés pour son entrée en service ».

Le SG de l’ABEF Lazhar Latrèche avait fait savoir que deux banques seront créées en Afrique (Sénégal et Mauritanie) et d’une autre banque « BEA internationale » en France. Les dossiers sont finalisés et demandes sont en cours de traitement par les régulateurs. « Nous souhaitons avoir des réponses dans les meilleurs délais afin de lancer officiellement ces banques à l’international», souligne-t-il. Le souci de l’Abef est d’accompagner toutes les entreprises algériennes dans leurs opérations d’exportations de marchandises et services.

S R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *