01/03/2024
ACTUNATIONAL

Poste et Télécommunications: Des réalisations positives en 2023 et de nouveaux défis à relever

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki a affirmé, ce mardi, que son département était à pied d’œuvre pour accélérer la cadence de la mise en œuvre des projets et relever les nouveaux défis technologiques.

Lors de son exposé devant la Commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), sur les réalisations accomplies par le secteur à ce jour et les défis à venir, M. Bibi Triki a fait état d' »un plan d’action renfermant une série d’objectifs à atteindre avant la fin 2024, outre nombre d’objectifs d’étape dont la réalisation est soumise à une évaluation périodique, en application des engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ».

Dans ce contexte, il a souligné que son secteur « connait une dynamique renouvelée et effrénée, en ce sens que dès que des objectifs sont atteints, de nouveaux enjeux apparaissent, c’est pourquoi il est impératif d’accélérer la cadence de travail et l’exécution des projets pour mieux relever les nouveaux défis technologiques ».

Evoquant les télécommunications, le ministre a souligné que dans le but de garantir la continuité des services et de renforcer la capacité de la bande passante internationale, le secteur œuvre « à diversifier les câbles sous-marins reliant l’Algérie aux autres régions du monde, d’autant que le renforcement des capacités du réseau international des télécommunications a permis un renforcement de la capacité de la bande passante internationale, qui est passée de 1,5 Tb/s en 2020 à 7,8 Tb/s actuellement ».

Des efforts sont également en cours pour améliorer la moyenne d’accès à l’Internet fixe, en veillant à « augmenter le nombre de foyers connectés au réseau et développer et  moderniser l’efficacité du réseau, et ce dans le but de raccorder 6 millions de foyers au réseau d’Internet fixe et à la fibre optique à fin 2024 » a ajouté le ministre, ajoutant que le débit minimum de l’internet fixe est désormais de 10 mégabits/seconde, sans incidence financière sur les citoyens. En ce qui concerne l’internet mobile, le nombre d’abonnés « a dépassé les 45 millions, parallèlement à l’augmentation du volume des données consommées mensuellement par chaque utilisateur, à 9 mégaoctets, grâce à l’amélioration du débit ».  S’agissant des réalisations du secteur dans le domaine de la Poste, le ministre a fait état de « 4.245 bureaux de poste à la fin de l’année 2023 », affirmant que le nombre de guichets dans ces bureaux est passé à 12.955 durant la même période, ce qui a permis d’enregistrer un bureau de poste pour chaque 10.500 habitants.

De surcroît, le réseau postal a été renforcé par des bureaux de poste itinérants, dont le nombre s’élève actuellement à 89″. Concernant les guichets automatiques, le ministre a fait savoir qu’ils ont été renforcés pour atteindre 1.993 guichets actuellement, contre 1.400 en 2020 (+40%), ajoutant que 62 espaces libre de services ont été mis en service à travers le territoire national.

Il a également souligné que l’augmentation du nombre de guichets a été accompagnée d’une multiplication du nombre des cartes « Eddahabia », dépassant les 12,5 millions de cartes, ce qui a contribué à généraliser les paiements électroniques et à renforcer l’inclusion financière avec près de
66 millions d’opérations enregistrées en 2023.

R E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *