21/02/2024
ACTUALITEENERGIE

Sommet du GECF à Alger: Un rôle important de l’Algérie sur la scène énergétique mondiale

L’organisation à Alger du 7e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), du 29 février au 2 mars 2024, traduit le rôle important de l’Algérie au sein du forum et sur la scène énergétique mondiale, sur fond d’une conjoncture marquée par l’importance cruciale du gaz dans la sécurité énergétique, a indiqué, dimanche, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

«L’organisation d’un évènement aussi important en Algérie dans une conjoncture très particulière, marquée par l’importance cruciale du gaz dans la sécurité énergétique et dans la transition énergétique traduit le rôle important que joue l’Algérie au sein du GECF, en tant que membre fondateur, et sur la scène énergétique internationale en tant que fournisseur fiable de l’énergie», a déclaré le ministre à l’APS.

A travers la « Déclaration d’Alger » qui couronnera la journée du sommet, le 2 mars, « il s’agira pour l’Algérie, en sa qualité de membre fondateur du GECF, de contribuer avec les pays membres de cette organisation à façonner l’avenir énergétique en tant que défenseur mondial du gaz naturel et plate-forme de coopération et de dialogue », a-t-il poursuivi.

L’objectif est de « soutenir les droits souverains des pays membres sur leurs ressources en gaz naturel et de contribuer au développement durable et à la sécurité énergétique mondiale », a-t-il ajouté.

Faisant observer que la Déclaration du sommet constituera le document principal de l’événement, M. Arkab a précisé que ce document était en cours de discussions au sein du groupe de travail ad hoc de haut niveau (High Level Ad hoc Working Group) du GECF que l’Algérie préside, et devrait « refléter les objectifs et la Vision du GECF qui consiste à faire du gaz naturel la ressource centrale d’un développement inclusif et durable ».

La Déclaration d’Alger reflètera ainsi la vision et la position communes du GECF sur diverses questions liées au gaz, telles que le rôle du gaz dans la transition énergétique, l’importance de l’infrastructure gazière et des investissements, la promotion du gaz en tant que source d’énergie propre et fiable, et le renforcement de la coopération gazière et du dialogue avec d’autres parties prenantes. Le Sommet, qui aura lieu au CIC Abdellatif Rehal, verra la participation des Chefs d’Etat, de ministres et de hauts responsables des pays membres, au nombre de 12 (l’Algérie, la Bolivie, l’Egypte, la Guinée Equatoriale, l’Iran, la Libye, le Nigéria, le Qatar, la Russie, Trinité-et-Tobago, les Emirats arabes unis et le Venezuela) ainsi que et les pays observateurs du GECF, au nombre de 7 (L’Angola, l’Azerbaïdjan, l’Irak, la Malaisie, la Mauritanie, le Mozambique, et le Pérou).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *