17/06/2024
ACTUALITENATIONAL

Tayeb Zitouni: «Nous voulons faire de l’Algérie un pôle d’exportation»

 Le 1er Salon national des produits algériens, inauguré lundi à El Tarf, constitue une opportunité pour dynamiser les échanges commerciaux entre l’Algérie, la Tunisie, la Libye et d’autres pays africains, a indiqué le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni.

Le ministre qui effectuait une visite de travail dans la wilaya d’El Tarf, a souligné, en marge de l’inauguration de cette manifestation commerciale, que les produits algériens sont aujourd’hui «de haute qualité et performants», ce qui leur permet «de conquérir sans problème des marchés internationaux et d’y être compétitifs».

«Notre ambition, aujourd’hui, est de faire de l’Algérie un pôle important d’exportation vers les différents pays du monde, notamment les pays d’Afrique et du pourtour méditerranéen», a ajouté M. Zitouni, appelant les opérateurs et les investisseurs participant à l’événement à «travailler ensemble pour une intégration économique à travers l’établissement de relations économiques et commerciales couvrant tous les domaines».  Outre 50 opérateurs économiques algériens, activant dans différents domaines, des opérateurs et hommes d’affaires de Tunisie, des membres de la Chambre de commerce et d’industrie du nord-ouest Tunisien (Béja, Jendouba et Le Kef), ainsi que des opérateurs de Libye participent à ce salon qui réunit des producteurs spécialisés, entre autres, dans l’agroalimentaire, la pharmacie, les services, la sidérurgie, le bois, le plastique, le verre, l’emballage et les produits d’entretien. Lors de sa visite à El Tarf, le ministre a supervisé, dans la zone industrielle d’El Tarf, une opération d’exportation de 183 fardeaux de bois brut vers la Tunisie. À cette occasion, le ministre a réitié l’engagement du gouvernement pour l’accompagnement et l’encouragement des industries nationales, en consentant plus d’effort  dans la promotion  du produit «made in algeria» sur les marchés internationaux. « Cette étape intervient dans le cadre de la stratégie du ministère pour la promotion des exportations algériennes et la diversification de l’économie nationale», affirme Zitouni. Il est à rappeler que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait fixé l’objectif d’atteindre entre 10 à 11 milliards de dollars d’exportation hors hydrocarbure en 2024.

Par Slimane T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *