28/05/2024
INTERNATIONAL

Allemagne: Les investissements étrangers au plus bas depuis dix ans

Une étude de l’institut allemand IW tire la sonnette d’alarme: les investisseurs étrangers se détournent de plus en plus de l’Allemagne et les entreprises locales sont plus nombreuses à quitter le pays.

Les investissements des entreprises étrangères en Allemagne ont atteint leur plus bas niveau sur une décennie en 2023, a montré jeudi une étude de l’institut de recherche IW, alors que les craintes de désindustrialisation menacent la plus grande économie d’Europe.

Les entreprises étrangères n’ont investi qu’environ 22 milliards d’euros en Allemagne en 2023, selon l’étude. L’industrie représente plus d’un cinquième de l’économie allemande, tandis que les services en représentent 70%. La croissance à long terme des investissements directs pourrait refléter l’évolution des conditions commerciales dans le pays.

« Les sorties nettes élevées et répétées indiquent qu’il ne s’agit pas de phénomènes exceptionnels, mais plutôt des premiers symptômes de la désindustrialisation », indique l’étude.

Les sorties nettes globales – la différence entre les investissements des entreprises allemandes à l’étranger et celles des entreprises étrangères en Allemagne – ont ralenti

l’année dernière, a indiqué l’institut, à 94 milliards d’euros. Toutefois, les deux années précédentes, 2022 et 2023, avaient enregistré des sorties de capitaux plus importantes.

Les coûts élevés de la main-d’oeuvre et d’autres coûts en Allemagne ont poussé de nombreuses entreprises à délocaliser une partie ou la totalité de leurs activités vers des sites moins chers dans les économies émergentes d’Europe et ailleurs, ou à envisager de le faire.

L’exemple du géant de la chimie BASF est d’ailleurs symptomatique. L’entreprise souhaite réaliser d’ici 2026 un milliard d’euros d’économies sur son complexe chimique géant de Ludwigshafen (39.000 employés) et mutliplie les investissements à l’étranger et notamment en Chine pour y transférer des activités qui ne sont plus rentables en Allemagne. ‘’La politique rend tout sauf attrayant pour les entreprises d’investir en Allemagne, estime Christian Rusche, économiste de l’institut IW. Si le cadre politique reste tel qu’il est, la désindustrialisation pourrait s’accélérer de manière significative. »

Cette situation est en partie due au fait que les programmes de soutien du gouvernement – destinés à aider les entreprises à faire face à des coûts énergétiques, à des taxes ou à des infrastructures inadéquates – ont été interrompus à plusieurs reprises et sans avertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *