25/05/2024
ACTUALITENATIONAL

​Approvisionnement du marché durant ramadhan: L’Etat renforce ses stocks​

Le ministère du Commerce poursuit ses préparatifs pour le mois de ramadhan. Hier, le ministre Tayeb Zitouni s’est réuni avec les responsables des marchés de gros. Il a révélé, qu’un certain nombre de mesures ont été prises en coordination avec le ministère de l’Agriculture, dans le but d’approvisionner le marché, d’une manière régulière,  en produits de large consommation durant le mois de ramadhan, en assurant que des stocks importants ont été constitués à cet effet.  

Le ministre a expliqué dans son allocution que ces mesures consistaient à constituer des stocks de produits agricoles, notamment pommes de terre, oignons, et de l’ail, afin de bien approvisionner le marché en ces produits.  «L’Etat veille sur le développement et la modernisation des marchés de gros des fruits et légumes dans le but d’améliorer son fonctionnement et la diversification de leurs activités, afin de participer d’une manière significative dans la mise en place d’un plan de distribution et contribuer efficacement dans l’approvisionnement et la régulation du marché.  Tout cela vise ainsi à la réservation du pouvoir d’achat des ménages», a-t-il souligné.

Le ministre a rassuré que des stocks importants ont été constitués à cet effet. Il a fait savoir que pas moins de 60 000 tonnes de pommes de terre, 11 000 tonnes d’oignons et 3 500 tonnes d’ail seront mises sur le marché durant le ramadhan coïncidant une période de soudure, confirmant l’abondance de ces produits durant le mois de ramadhan.

Il a insisté sur la préparation de programmes spéciaux pour le déstockage et approuver un système de suivi et de contrôle des opérations de déstockage de produits agricoles au niveau  des opérateurs privés en dehors du système de régulation, avec l’objectif de lutter contre toutes les formes de spéculation et de monopole.

Poursuivant son intervention, le ministre du Commerce a assuré que son département a recensé 54 marchés de gros en fruits et légumes répartis à travers plusieurs wilayas du pays. Parmi ces structures, 41 marchés sont gérés par les autorités locales et 09 autres marchés relèvent de la gestion de Magros (Entreprise publique économique de réalisation et de gestion des marchés de gros).

Le même responsable a révélé l’attribution de 6 points de vente pour la commercialisation de légumes, affiliés au Complexe de Valorisation des Produits Agricoles (GAVAPRO), tout en attribuant 114 points de vente pour la commercialisation de légumes et de viandes des deux types, affiliés au Complexe des Industries Alimentaires et Logistiques ( AGROLOGIQUE).

Par ailleurs, le ministre  Tayeb Zitouni, a appelé à l’ouverture quotidienne 7j/7 des marchés durant le mois sacré. Il a insisté également pour la mise en place d’un système de permanence des marchés de gros durant les journées de l’Aïd. Selon lui, ces mesures interviennent pour assurer un approvisionnement régulier et durable  des marchés nationaux mais aussi afin de permettre aux agriculteurs de commercialiser leurs productions. Dans cette même optique, M. Zitouni a souligné la nécessité du respect des normes d’hygiène et de propreté à l’intérieur comme à l’extérieur des marchés de gros avec la mise en place d’un système quotidien de nettoyage et de ramassage des ordures. Le ministre du Commerce a dévoilé la programmation d’une campagne de sensibilisation durant ce mois de Ramadan, en partenariat avec le mouvement association, a plaidé pour l’implication des gérants des marchés de gros dans la stratégie de l’Etat pour garantir un approvisionnement stable des marchés nationaux et la stabilisation des prix.

Par Sirine R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *