17/06/2024
ACTUALITENATIONAL

Forum d’affaires algéro-polonais: Vers des partenariats économiques plus denses

Un forum d’affaires algéro-polonais a été organisé, dimanche à Alger, lors duquel des opérateurs économiques des deux pays ont affiché leur volonté de nouer davantage de partenariats d’investissement et d’intensifier les échanges commerciaux bilatéraux. Ce forum a réuni plus de 140 opérateurs économiques algériens et une délégation d’hommes d’affaires polonais composée de représentants de 15 grandes entreprises polonaises activant dans divers domaines, notamment le bâtiment et les travaux publics, l’électricité, l’agriculture et la commercialisation des produits agricoles, les machines et équipements agricoles, les produits vétérinaires, la sidérurgie et le consulting.

Ce forum se veut être une véritable opportunité pour les entreprises polonaises et algériennes pour développer de nouveaux partenariats commerciaux, mettant en avant des secteurs clés tels que le BTP, l’électrique, les fruits et légumes, les machines et équipements agricoles, les produits vétérinaires, l’industrie de l’acier inoxydable et le consulting. La délégation polonaise est à la recherche d’opportunités de partenariat et d’investissement en Algérie, confirmant ainsi l’intérêt croissant des entreprises polonaises pour le marché algérien en plein essor. Cette visite témoigne de la volonté des deux pays de renforcer leur coopération bilatérale et de stimuler leurs échanges économiques.

Kamel Hammeni,  président de Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), a affirmé que les relations économiques entre les deux pays «témoignent d’une dynamique toujours grandissante». « Il s’agit à travers ce genre de rencontre d’étudier les potentialités d’augmenter nos échanges commerciaux qui se sont élevés en 2022 à 625 millions d’euros et constitue le 5e plus grand partenaire économique en Afrique»

Il a souligné la volonté d’intensifier les échanges économiques entres les deux pays « en vue de les hisser à des niveaux plus importants », considérant que « le potentiel offert dans le domaine des échanges commerciaux et économiques devrait être exploité »

RabehFassih, directeur de la promotion et du soutien des échanges économiques au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, mettra en exergue «le contexte favorable grâce à de nouveaux instruments juridiques et le climat des affaires en Algérie : la  nouvelle loi sur l’investissement, la loi sur la monnaie et le crédit et la loi sur l’octroi du foncier économique».

Ce forum est également marqué par la dynamique de la coopération bilatérale à tous les niveaux. Les consultations politiques qui ont eu lieu à Alger les 14 et 15 mars dernier étaient imprégnées d’une dimension économique. L’organisation d’un forum d’affaires en marge des consultations a permis d’identifier les domaines de coopération et de partenariats essentiels : l’agriculture, l’agroalimentaire, l’hydraulique et les finances.

M Fassih dira que  «la volonté politique des deux pays vise à impulser la coopération économique et de saisir pleinement les opportunités de partenariats qui existent tenant compte des potentiels et les avantages comparatifs des deux pays qui ont été insuffisamment exploités.  Les échanges commerciaux avec la Pologne au titre de l’année 2022 affichent un montant de 600 millions d’euros.

Il a augmenté de manière considérable mais reste malheureusement au regard des capacités des deux pays assez déséquilibré en défaveur de l’Algérie qui devrait bénéficier davantage des échanges et en valeur, et surtout les équilibrer». Ainsi, poursuit-il, «l’engagement affiché de part et d’autre pour aller de l’avant dans la consolidation des relations économiques va sans doute réaliser les objectifs.

De son côté, le chargé d’affaires à l’Ambassade de Pologne en Algérie, M. PrzemyslawGumiela, a précisé que la tenue du Forum confirmait la dynamique que connait les relations bilatérales, et l’intérêt des sociétés polonaises à développer les relations économiques et à investir en Algérie, relevant que le volume actuel des échanges « est susceptible d’augmenter compte tenu des capacités de l’Algérie, grand pays en Afrique, et de la Pologne en tant que puissance économique en Europe ».

Dans le futur, l’Ambassade prévoit de poursuivre cette démarche en organisant d’autres délégations similaires, dans le but de développer des coopérations mutuellement bénéfiques avec les partenaires algériens. Cette approche vise à renforcer les liens entre la Pologne et l’Algérie, et à favoriser le développement économique des deux pays.

Par Réda Hadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *