21/02/2024
ACTUNATIONAL

Conseil des ministres: Les pensions de retraites augmentées

Une bonne nouvelle pour les retraités.  Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a approuvé la revalorisation annuelle des pensions et allocations de retraite, à partir du 1 er mai. La décision a été prise, dimanche dernier, lors d’une réunion du Conseil des ministres. Une mesure qui s’inscrit étroitement dans les efforts du gouvernement pour l’amélioration continue du nouveau de vie des citoyens, lit-on dans un communiqué du Conseil des ministres.

Cette revalorisation a été décidée comme suit:  5% pour la catégorie bénéficiant d’une allocation ou d’une pension égale ou inférieure à 20 000 DA, 4% pour la catégorie dont la pension ou l’allocation est supérieure à 20 000 DA et égale ou inférieure à 50 000 DA, et 3% pour la catégorie dont la pension ou l’allocation est supérieure à 50 000 DA, a ajouté la même source. 

Cette nouvelle revalorisation des pensions et allocations de retraites s’ajoute à celle décider en janvier 2023. Dans une démarche visant une augmentation sensible des revenus des retraités, le chef de l’Etat avait ordonné, il y a quelques semaines, d’aligner les pensions et allocations de retraites respectivement à 100% et 75% du SNMG (Salaire national minimum garanti). Le projet de loi y afférent est actuellement examiné à l’APN.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, a indiqué, mi-avril dernier depuis Tipaza, que près de 3 millions de retraités avaient bénéficié de la décision de revalorisation des pensions prise par le président de la République.

Le ministre a fait état de plus de 2.985.000 bénéficiaires de l’augmentation exceptionnelle des pensions de retraite versées en mars dernier, avec une incidence financière de plus de 148 milliards de dinars par an.

M. Bentaleb a également rappelé la décision relative à la hausse de l’allocation chômage, qui a touché plus de 1.900.000 bénéficiaires, estimant que «ces chiffres sont des indicateurs qui témoignent de l’attachement des pouvoirs publics à la préservation de la dignité des citoyens, qui est une priorité, et ce, par le renforcement de la confiance des citoyens dans l’administration et les services publics à travers la consécration de la transparence et du pouvoir d’intervention positive».

Par Sirine R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *