21/02/2024
AGRICULTURE/PÊCHE

Fermeture provisoire de plusieurs marchés à bestiaux

Depuis l’apparition des premiers cas confirmés de la fièvre aphteuse, les services vétérinaires du  ministère du l’Agriculture sont en alerte maximale. Des mesures préventives ont été prises, à travers le lancement d’une large campagne   de vaccination au niveau national, et ce, afin d’anticiper sur la propagation de cette maladie. L’autre mesure prise par le ministère, c’est la fermeture provisoire de plusieurs marchés à bestiaux.

Après  Médéa, Mostaganem, Djelfa, Laghouat, Sidi Bel-Abbès et d’autres wilayas, c’est autour des autorités des wilayas de Relizane et Mascara de décider la fermeture provisoire des marchés à bestiaux, afin d’éviter la propagation de la fièvre aphteuse.

Un communiqué de la cellule d’information et de communication de la wilaya de Relizane a signalé que le Secrétaire général de la wilaya Tounsi Boudhene a signé, dimanche, une décision de wilaya pour la fermeture provisoire de tous les marchés hebdomadaires à bestiaux de la wilaya pour
prévenir la propagation de la fièvre aphteuse touchant les animaux ruminants (bovins, ovins et caprins).

Cette décision s’étalera jusqu’au 24 janvier prochain, avec le lancement de l’opération de vaccination du cheptel, a-t-on indiqué. Les autorités de wilaya ont pris, dans le cadre de cette décision, un
ensemble de dispositions préventives, notamment de « limiter le déplacement des animaux ruminants (bovins, ovins et caprins) dans la wilaya ou en dehors de son territoire, à l’exception du déplacement autorisé par l’inspecteur vétérinaire compétent ». A Mascara, la fermeture de l’ensemble des marchés de vente de bétail dans la wilaya a été décidée pour une durée de 21 jours, en prévision du lancement de la campagne de vaccination des têtes bovines contre la fièvre
aphteuse, au courant de cette semaine, selon un communiqué de la cellule de communication de la wilaya. Cette décision intervient dans le cadre des dispositions préventives visant à protéger les têtes de bétail, notamment les bovins, de cette zoonose et la maîtriser, a-t-on souligné. L’Inspection vétérinaire de la wilaya a enregistré, à la mi-novembre dernière, un foyer de cas contaminés (deux vaches) de la fièvre aphteuse à Ouled Belassel (commune d’Aïn Fares), selon la même source, ajoutant que les deux animaux ont été soumis à un protocole de traitement intensifié,
permettant leur guérison. Des mesures préventives d’urgence ont été prises avec la vaccination des
têtes de bovins aux environs de la ferme où le foyer a été relevé, afin de maîtriser la situation, selon l’Inspection vétérinaire.

Par Slimane T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *