03/03/2024
ACTUALITEFINANCE

Finances: Sortie de la 40e promotion d’inspecteurs divisionnaires de l’IEDF de Koléa

Le ministre des Finances, Laaziz Faid, a présidé la cérémonie de sortie de la 40e promotion d’inspecteurs divisionnaires de l’Institut algéro-tunisien de l’économie douanière et fiscale (IEDF) de Koléa (Tipasa), appelés à occuper des postes de responsabilité au niveau des différents services financiers des deux pays.

La cérémonie de sortie de cette 40e promotion s’est déroulée, lundi, en présence de cadres du secteur et de représentants de la section culturelle de l’ambassade de Tunisie à Alger. Créé en 1981, l’IEDF de Koléa est le fruit de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la formation, ayant formé à ce jour 1744 cadres, a souligné le ministre. La promotion est constituée de 59 cadres en finances, dont 44 cadres algériens et 15 tunisiens, appelés à renforcer les différents services des
finances dans les deux pays, en sus de contribuer à l’amélioration et à la promotion de la performance des finances publiques, pour atteindre les objectifs mêmes de leur formation, a ajouté M. Faïd.

Le ministre a assuré, dans ce sens, la poursuite du soutien au partenariat et à  la coopération avec la Tunisie, pays frère, en matière de formation, à travers la promotion de l’Institut algéro-tunisien de l’économie douanière et fiscale (Algérie) et l’Institut de financement du développement du
Maghreb arabe (Tunisie).  M. Faid a souligné, en outre, l’importance de « continuer à promouvoir et
orienter la formation pour se mettre au diapason des développements enregistrés dans le monde de la finance mondiale, notamment à la lumière des défis de plus en plus complexes en matière de préservation de l’argent public et de rationalisation de sa gestion, via les technologies modernes
et la numérisation, d’où l’impératif d’investir dans la ressource humaine pour concrétiser efficacement les réformes tracées ».

M. Faid a indiqué que ces dernières années, des efforts avaient été déployés pour renforcer et mettre à jour la formation à travers l’actualisation des programmes de formation de cet institut, et ce, en coordination avec les ministères des Finances des deux pays, notamment en ce qui concerne les cours sur les systèmes informatiques et la moralisation de la gestion des finances publiques.
De son côté, le directeur général de l’IEDF, Samir Chebila, a rappelé que les cadres diplômés avaient bénéficié d’une formation de haut niveau d’une durée de 24 mois, encadrée par des enseignants universitaires et des cadres algériens, tunisiens et étrangers, et durant laquelle les étudiants ont bénéficié de deux stages à l’étranger. La sortie de cette 40e promotion coïncide avec la mise en œuvre progressive de la réforme pédagogique (un cycle de formation complet), a poursuivi le même responsable. Lors de la cérémonie, les 59 étudiants diplômés ont été distingués par le ministre des Finances, en présence de cadres du secteur. La cérémonie a également été marquée par la distinction de certains enseignants et encadrants et du ministre des Finances, en tant qu’ancien étudiant de l’IEDF.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *