21/02/2024
REGIONS

Levée des contraintes sur 23 projets à Mostaganem

Les services de la wilaya de Mostaganem ont décidé de lever les contraintes administratives sur 23 projets d’investissement en suspens, a indiqué lundi un communiqué de la cellule
d’information et de communication de ces services. Le wali de Mostaganem, Ahmed Boudouh, a tenu, hier dimanche, une reunion avec la commission chargée de lever les contraintes administratives sur des projets d’investissement en suspens ou en cours de réalisation, pour examiner tous les domaines restants dans les secteurs de l’industrie, l’agriculture, le tourisme et les services, selon le même communiqué. Dans ce cadre, la commission en question a abordé la situation de 60 projets en suspens en termes d’entraves et infractions et les mesures devant être prises, conformément aux textes législatifs et réglementaires, avant de décider de lever les contraintes sur 23 projets d’investissement. La même commission a instruit d’achever les enquêtes sur la nature du foncier exploité par ces projets en suspens, l’achèvement des procédures de publication des permis de lotissements des zones d’activités, la modification de certaines  données liées au statut particulier de la société ou de l’activité, ont ajouté les mêmes services.

M. Boudouh, a insisté, lors de cette réunion, sur la nécessité d’effectuer un suivi périodique des dossiers, de lever les obstacles sur les investissements en suspens, notamment les  obstacles administratifs, tout en veillant à fournir toutes les facilités requises, selon les règlements.

La wilaya de Mostaganem avait levé, auparavant, les obstacles sur 70 projets d’investissement dans divers domaines, sachant que cette commission a également procédé, dernièrement, à la régularisation définitive de 19 projets d’investissement et a accordé un délai d’une semaine à 8 projets d’investissement opérant avec des permis d’exploitation exceptionnels, avant le lancement de la régularisation définitive, en plus de la mise en demeure de trois autres investisseurs pour lever les réserves, a-t-on souligné.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *