21/04/2024
AFRIQUEACTU

Maroc: 71% des chefs d’entreprises anticipent un ralentissement de la croissance de l’économie

Ils sont 44% des dirigeants marocains qui estiment que leur entreprise ne sera pas viable dans dix ans si elle n’opère pas de transformations qui devront toucher aux investissements dans le capital humain, l’efficience opérationnelle et le déploiement technologique, selon un rapport du cabinet d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC).

L’enquête concerne pour la première fois le Maroc, où 45 dirigeants d’entreprise ont été interrogés.

Dans ce cadre, 72% des dirigeants concernés placent l’amélioration des compétences de leurs collaborateurs (upskilling) au premier rang de leurs investissements prioritaires, devant l’automatisation des processus et des systèmes (67%), le déploiement de nouvelles technologies comme le Cloud, l’intelligence artificielle et le métaverse (53%).

Par ailleurs, le document révèle que les dirigeants marocains ne sont pas optimistes quant aux perspectives de l’économie mondiale et aux perspectives économiques du Maroc à un horizon de douze mois. 80% d’entre eux pensent que la croissance économique mondiale va ralentir alors que 71% s’attendent à un ralentissement de la croissance de l’économie marocaine.

Au royaume, les menaces qui risquent d’impacter négativement les perspectives de croissance des entreprises sont nombreuses. A court terme, il s’agit de l’inflation (62%), volatilité macroéconomique (49%), les conflits géopolitiques (31%), le changement climatique (24%), les risques sanitaires (24%), les risques liés à la cybersécurité (13%) et les inégalités sociales (13%).

A plus long terme (les cinq prochaines années), environ la moitié des répondants estiment que leur entreprise sera encore fortement exposée à l’inflation.

Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *