21/02/2024
ACTU

ONOU: Les œuvres universitaires ont «réussi» à relever le défi de la numérisation

Le secteur des œuvres universitaires a «réussi» à relever le défi de la numérisation de ses services, prévue par le plan d’orientation mis en œuvre par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour la rentrée universitaire 2023/2024, a affirmé, mardi à Médéa, le directeur général de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU), Mourad Korichi.

«Les efforts entrepris dans le cadre du principe de ‘zéro papier’ ont permis d’améliorer considérablement la qualité des services des œuvres universitaires et à transcender les obstacles et écueils rencontrés sur le terrain», a fait savoir le responsable de l’ONOU lors d’une rencontre régionale des directeurs de wilayas des œuvres universitaires du centre organisée au pôle universitaire de Médéa.

Il a indiqué que les plateformes numériques créées pour faciliter l’accès des étudiants aux différents services proposés, que ce soit la gestion des ressources humaines, l’hébergement, le contrôle d’accès aux résidences universitaires, la bourse universitaire, la gestion et le suivi de la restauration ou le transport d’étudiants, ont «grandement facilité la prise en charge des étudiants et à surmonter les difficultés qui existaient auparavant».

M. Korichi a relevé que 421 résidences universitaires ont été dotées de système électronique de reconnaissance faciale, ajoutant que ce système sera généralisé à l’ensemble des restaurants intégrés (sis dans l’enceinte des cités universitaires) lors de la deuxième phase de la numérisation, outre l’entrée en service des autres plates-formes dédiées aux services d’hébergement et de transport, a-t-il précisé. Il a également annoncé que des restaurants universitaires centraux seront bientôt équipés de lecteur électronique de carte d’étudiant multiservices pour «remplacer progressivement les tickets électroniques», en usage actuellement. 98 restaurants universitaires centraux seront touchés dans une première phase, et ensuite 66 restaurants intégrés, a-t-il précisé, expliquant que «le but de l’opération est d’améliorer encore davantage les services offerts aux étudiants».

Une vingtaine de directeurs de wilayas du centre du pays ont pris part à la rencontre régionale dédiée à l’évaluation du déroulement de la rentrée universitaire 2023/2024 et au débat autour de la poursuite des efforts déployés en matière d’œuvres universitaires et les moyens de les promouvoir afin de réunir les meilleures conditions d’enseignement aux étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *