22/02/2024
ACTUALITEENERGIE

Projet photovoltaïque de 2000 MW: Les entreprises réalisatrices connues

Sonelgaz Energies renouvelables (Sonelgz-EnR) a récemment attribué provisoirement les marchés de l’appel d’offres national et international pour le projet de 2000 MW d’énergie solaire photovoltaïque.

Ce projet prévoit la construction de quinze centrales solaires photovoltaïques réparties dans douze wilayas, avec des puissances unitaires variant de 80 à 220 MW. Il englobe l’ensemble du processus, de l’étude à la mise en service des centrales, y compris leur raccordement au réseau électrique de transport. Le coût global du projet est estimé à plus de 171 milliards de dinars, soit plus de 1,2 milliard de dollars, avec des délais de réalisation s’échelonnant de 7 à 16 mois.

Les travaux devraient débuter en janvier 2024, et l’on prévoit la création de 10 000 emplois dans le cadre de ce projet, selon des sources au fait du dossier.

Sur les quinze (15) lots prévus, un seul a été annulé. Il s’agit de celui de Ksar Chellala (wilaya de Tiaret) où il a été prévu la réalisation d’une centrale solaire de 80 MW, selon l’avis d’attribution provisoire des marchés.

Les entreprises chinoises ont raflé la quasi-totalité du projet 2000 MW avec neuf (09) centrales solaires à réaliser pour un montant total de plus de 119 milliards de dinars (plus de 880 millions de dollars), représentant environ 70 % du projet.

Parmi les entreprises chinoises impliquées dans le projet 2000 MW, le Groupement chinois CWE-HXCC-YRED a été sélectionné pour la réalisation de cinq centrales solaires photovoltaïques, allant de 80 MW à 220 MW. Ce groupement réalisera notamment une centrale de 80 MW à Abadla, une centrale de 220 MW à Batmet, une centrale de 200 MW à Gueltet Sidi Saad, une centrale de 200 MW à Douar El Maa, et une centrale de 80 MW dans la wilaya de Ouled Djellal.

D’autres entreprises chinoises, telles que Shanxi Installation Group Co. Ltd, CSCEC, le Groupement PowerChina NTL-SinoHydro et PowerChina Zhongnan Engineering Corporation Limited, ont également obtenu des marchés pour la réalisation de centrales solaires d’une capacité allant de 150 MW à 220 MW respectivement à Ouled Fadel, Tendla, Laghrous et Khanguet Sidi Nadji.

Néanmoins, il convient de noter que des entreprises algériennes ont également été retenues pour participer à ce projet d’envergure. Certaines d’entre elles ont formé des groupements avec des partenaires étrangers pour mener à bien les travaux. Les entreprises nationales seront ainsi présentes dans la réalisation de cinq (5) centrales solaires de capacités allant de 80 à 150 MW pour un montant total de 52 milliards de dinars (plus de 380 millions de dollars).

Le Groupement Cosider Canalisation-Fimer SPA, par exemple, réalisera deux centrales solaires à Kenadsa (120 MW) et Touggourt (150 MW). Un autre groupement, constitué d’une société privée algérienne et d’un partenaire turc, le Groupement Ozgun Insaat-Zergoun, s’est vu attribuer un marché pour la construction d’une centrale solaire de 80 MW à Guerrara.

Enfin, l’entreprise algérienne Eurl Hamdi a obtenu deux marchés pour la réalisation de centrales solaires photovoltaïques de 80 MW chacune à El Euche et Taleb Larbi, renforçant ainsi la participation nationale dans ce projet d’énergie renouvelable d’importance capitale.

Par R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *