21/04/2024
EUROPE

Réchauffement climatique: La BEI juge les investissements européens «nettement» insuffisants

Les investissements des entreprises et des États européens pour limiter le réchauffement climatique «progressent», mais restent «nettement» insuffisants pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050, alerte la Banque européenne d’investissement (BEI) dans un rapport publié mardi. «Les investissements en faveur du climat dans l’Union européenne (UE) ont rebondi après avoir chuté pendant la pandémie» de Covid-19, note la BEI à l’occasion de son Forum annuel, organisé lundi et mardi à Luxembourg. «Mais ils doivent considérablement s’intensifier si l’Europe veut atteindre ses objectifs», ajoute-t-elle.

Les investissements nécessaires chaque année pour parvenir à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030 – un autre objectif climatique de l’UE – s’élèvent à 1.040 milliards d’euros, calcule la BEI. Or entre 2011 et 2020, l’UE a en moyenne dépensé 683 milliards d’euros annuels et il reste donc près de 360 milliards à trouver chaque année. Une urgence d’autant plus pressante que l’Inflation Reduction Act, un vaste plan de soutien à la transition énergétique adopté par l’administration américaine, «renforcera le défi compétitif posé par les entreprises américaines» à leurs rivales européennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *