21/02/2024
AGRICULTURE/PÊCHE

Réduction de la TVA sur la production avicole: Vers la baisse des prix et l’augmentation de la production

Des professionnels de la production avicole ont affirmé, jeudi à Alger, que la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à réduire, au maximum, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur la production avicole, dans le cadre du projet de loi de finances 2024, contribuera à la baisse des prix et à l’augmentation de la production.

Dans une déclaration à l’APS, le président de la Fédération nationale des aviculteurs (FNA), Ali Benchaiba, a expliqué que la décision « permettra de réduire les prix du poulet et des œufs et encouragera les producteurs, car la demande augmentera ».

Estimant que cette décision « permettra de réaliser la sécurité alimentaire », d’autant que le poulet et les œufs sont des produits de large consommation en Algérie, le même responsable a exprimé son vœu que cela englobera également les matières premières pour réduire les prix des fourrages.

« En tant que producteurs, nous saluons la décision judicieuse et encourageante du président de la République », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le président de l’Association nationale des éleveurs de volaille (ANEV), Mourad Bellahcen, a salué « la décision judicieuse du président de la République, qui est une étape positive qui nous a beaucoup réjouis », soulignant que la réduction de la TVA contribuera à la baisse des prix.

Lors de la réunion du Conseil des ministres, tenue mercredi et consacrée à l’examen et au débat du projet de loi de finances (PLF 2024), le président de la République a ordonné « la réduction, « au maximum », de la TVA pour la production avicole et l’application de la même procédure aux denrées alimentaires importées de manière générale ».

par ailleurs, le président de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, a salué la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de réduire, au maximum, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur la production avicole et autres produits alimentaires importés, en ce qu’elle entraînera une baisse des prix sur les marchés et améliorera ainsi le pouvoir d’achat des citoyens.

Dans une déclaration à l’APS, M. Zebdi a affirmé que cette réduction permettra de « réduire le coût du produit final, ce qui se traduira par une baisse de son prix sur le marché au bénéficie du consommateur algérien ».

Estimant que cette mesure « est de nature à améliorer rapidement le pouvoir d’achat des produits de base, compte tenu de la multiplicité de leurs intrants », M. Zebdi a souligné la nécessité d’un suivi sur le terrain par les autorités compétentes pour déterminer les prix réels de ces produits et empêcher les intermédiaires d’exploiter les marges.

Les associations de protection des consommateurs avaient demandé il y a deux ans une réduction de la TVA, a-t-il rappelé.

Par R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *