21/02/2024
CHRONIQUE/EDITOCHRONIQUECONTRIBUTION

Les dix Méga-Crises qui menacent l’économie mondiale. (2ème Partie)

L’autre Méga-Menace est celle liée à la monnaie et aux marchés financiers.

Au lieu de ralentir leurs expériences et d’appliquer la prudence qui serait de règle, les banques centrales ont accéléré le mission creep au cours des dernières années. « Quel est exactement le rôle de la Fed et des autres banques centrales ? Autrefois, elles ne se souciaient que de la stabilité des prix. Puis elles ont jeté leur dévolu sur la croissance et le chômage. Après la crise financière mondiale, elles ont commencé à s’occuper aussi de la stabilité financière. Elles ont maintenant adopté le « ciblage de l’inflation moyenne », en utilisant les outils à leur disposition pour tenter d’atteindre un taux moyen de 2 % à terme, ce qui permettrait de dépasser temporairement l’objectif. Les buts visés sont-ils tous compatibles ? Et qu’y a-t-il d’autre au programme ? Les discours récents des banquiers centraux mentionnent régulièrement le changement climatique et l’inégalité des revenus et des richesses. Aucune personne sensée ne conteste que ces menaces puissent chahuter l’économie mondiale, mais demander aux banques centrales de mener des batailles politiquement explosives ouvre une boîte de Pandore et leur fait perdre de vue les priorités vitales qu’elles sont en fait équipées pour gérer. » Désormais, les principales devises comme le dollar sont également militarisées et utilisées pour atteindre des objectifs de politique étrangère et de sécurité nationale, tels le gel des réserves de change de la Russie et d’autres sanctions financières en 2022. Des sanctions financières similaires ont été imposées dans le passé à l’Iran et à la Corée du Nord ; elles peuvent être imposées à la Chine si la rivalité entre ce pays et les États-Unis s’intensifie de manière significative.

Roubini considère que la « militarisation » du dollar en l’utilisant comme instrument dans la guerre entre Etats est réellement un vrai risque pour l’économie mondiale. Les monnaies, comme les Banques centrales ne sont plus dans leurs rôles économiques et financiers, elles deviennent des acteurs ou des instruments dans les conflits. Le gel des avoirs russes dans les banques occidentales et l’interdiction du système Swift en sont les illustrations de cette dérive. 

Le dollar a été toujours la monnaie fiduciaire des échanges mondiaux ; la plupart des pays ont confiance dans cette monnaie et ils en ont fait une monnaie de réserve. Qu’adviendrait-il si cette confiance est perdue ? Le système financier mondial s’effondre. 

La dé-mondialisation s’annonce, et avec elle le dé-tricotage de tous les avantages et de toutes les règles du commerce international et de la délocalisation de la production au profit des pays les moins avancés. La dé-mondialisation se fera par le protectionnisme, le nationalisme économique, les obstacles à l’immigration et surtout son expression politique, le Populisme. C’est pourquoi elle représente une Méga-Menace. 

L’auteur déclare : « J’ai soutenu que, dans l’ensemble, le progrès technologique ne détruit pas des emplois. Mais que se passe-t-il lorsque cette technologie est réellement intelligente ? Lorsque la science-fiction et la réalité fusionneront dans le domaine de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage automatique, de la robotique et de l’automatisation, préparez-vous à un avatar cruel des espoirs et des rêves nourris par les inventeurs depuis les premiers « assistants mécaniques ». Peu importe le travail que vous faites, l’intelligence artificielle pourrait finalement le faire mieux. Les luddites modernes, pour la première fois depuis les luddites originaux, auront-ils enfin raison ? Il est très possible qu’une minuscule élite gagne tandis que tout le monde perdrait son emploi, ses revenus et sa dignité. » Une vraie Méga-Menace qui nous guette. 

La nouvelle guerre froide qui risque de devenir chaude et les dérèglements climatiques, qui ont déjà chauffé la planète, complètent ce sombre tableau. Quid des anticipations à mettre en place pour éviter le chao ? Nous reviendrons sur les préconisations de l’auteur dans le prochain édito. 

Nouriel Roubini

Une réflexion sur “Les dix Méga-Crises qui menacent l’économie mondiale. (2ème Partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *