25/05/2024
REGIONS

Oran: La zone industrielle de Bethioua raccordée au réseau national de chemin de fer

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base, Lakhdar Rekhroukh a supervisé, lundi à Oran, le raccordement de la zone industrielle de Bethioua (Est de la wilaya) au réseau ferroviaire national, dans la commune de Hassi Mefsoukh, à partir de la gare de Layaïda sur une distance de 12 km. 

A l’occasion de la mise en service de cette ligne ferroviaire, le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont pris place, dans le cadre d’une visite de travail dans la wilaya d’Oran, dans un train de voyageurs de la zone industrielle de Bethioua vers la zone de Layaïda.

Cette ligne fait partie du grand projet de la ligne ferroviaire Bechar-Tindouf-Ghar Djebilet que les autorités suprêmes du pays s’attèlent à concrétiser, portant sur l’extraction du minerai de fer de la mine de Ghar Djebilet (Tindouf), la transformation de la matière première et son exploitation dans la production de fer au niveau d’Oran, en plus de relier la ligne au port d’Arzew. La ligne Hassi-Mefsoukh-Bethioua contribuera également à alléger les charges importantes pesant sur  les industriels de la zone industrielle de Bethioua liées au transport des marchandises par train vers la région d’Oran et des autres wilayas jusqu’au port d’Arzew, selon les explications fournies sur place. Le coût global de cette ligne, qui comprend cinq couloirs supérieurs et inférieurs, 14 ouvrages hydrauliques et une de protection le long du tracé, s’élève à plus de 2 milliards de DA, a-t-on indiqué. La vitesse du train de transport de voyageurs via cette ligne est estimée à 160 km/heure, alors que celle de transport de marchandises est de 80 km/h. Le ministre des Travaux Publics et des Infrastructures de base poursuit sa visite dans la wilaya d’Oran, où il procédera à la relance du projet de réalisation du dédoublement de la ligne ferroviaire électrifiée Oued Tlelat-Tlemcen sur une distance de 132 km et l’aménagement de l’infrastructure au niveau de la gare de Oued Tlelat.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *