21/02/2024
ACTUNATIONAL

Paiement par TPE: Près de 4 millions d’opérations enregistrées en 2023

Le nombre d’opérations sur terminaux de paiement électronique (TPE) s’est élevé à plus de 3,9 millions en 2023, pour un montant dépassant 31,5 milliards (mds) de DA, selon des données rendues publiques par le Groupement d’intérêt économique monétique (GIE Monétique). En 2022, GIE monétique avait constaté plus de 2,7 millions de paiements via TPE pour un montant global de transactions de 19,3 mds de DA. Entre janvier et décembre 2023, le pic d’opérations de paiement a été enregistré au cours du dernier mois de l’année à 401.389 paiements via TPE pour un montant dépassant 3,1 mds Da, précise le GIE monétique dans un bilan publié sur son site web. La même source relève également une hausse du nombre de TPE en exploitation à l’échelle nationale à fin décembre 2023 à 53.191 appareils, contre 46.263 fin 2022.

S’agissant du nombre de cartes de paiement électronique en circulation jusqu’à fin décembre dernier, il s’est élevé quant à lui à plus de 16,5 millions d’unités, entre cartes interbancaires (CIB) et Edahabia d’Algérie Poste, détaille encore l’organisme en charge de la régulation du système monétique interbancaire national.

Concernant le paiement sur Internet, le nombre total des transactions effectuées entre janvier et décembre 2023 a totalisé plus de 15,3 millions d’opérations. A fin 2023, le nombre des Web marchands adhérents au système de paiement sur Internet par carte interbancaire au niveau national a continué
d’augmenter atteignant 475 opérateurs.

Ce sont notamment les grands facturiers à l’image de l’Algérienne des eaux (ADE), Sonelgaz, Algérie télécom, les opérateurs de téléphonie mobile, les compagnies d’assurance et de transport aérien, ajoute GIE monétique.

Selon le bilan, le nombre global des transactions recensées depuis le lancement du paiement sur Internet en 2016, a atteint 37,3 millions d’opérations pour un montant total dépassant 67,3 milliards DA de
transactions.

Le paiement par mobile, ouvert « dans une première phase » qu’en intra-bancaire (clients d’un même établissement bancaire) a enregistré sur l’année 2023 un total de 39,2 millions de transactions pour un montant de 27,8 mds Da, indique GIE monétique.

Doubler le nombre des web marchands en 2024

Quant aux opérations relevant du service de transfert d’argent par mobile (p2p), il a été enregistré 17,8 millions de transactions pour une valeur dépassant 241 mds Da. Selon les données du même organisme, le nombre d’opérations de retraits effectuées sur les ATM (distributeurs automatique de billets) a dépassé 174,4 millions de transactions d’une valeur de 3.262 mds Da. Le parc de distributeurs automatiques de billets en exploitation, a-t-on relevé de même source, comptait 3.847 automates à fin décembre dernier contre 3.640 recensés à fin 2022.

Créé en 2014, le groupement GIE Monétique est composé de 18 banques en plus d’Algérie poste, et auquel la Banque d’Algérie (BA) contribue en tant que membre non-adhérent afin de s’assurer de la conformité des systèmes, des outils de paiement et des standards en vigueur. Dans le cadre de son plan d’action, il travaille sur l’actualisation du cadre règlementaire régissant le paiement électronique, les standards et normes, ainsi que le développement du paiement par internet, tout en œuvrant à augmenter à 1000 le nombre des web marchands de biens et services et ce, au cours de cette année.
Le GIE monétique qui vise à promouvoir la monétique par la généralisation de l’usage des moyens de paiement électronique, supervise le système monétique à travers la généralisation des moyens électroniques de paiement. C’est à ce titre qu’il avait lancé en octobre dernier, en collaboration notamment avec l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), le « projet de la ville modèle pour le paiement électronique », avec Sidi-Abdallah comme ville pilote, l’objectif étant de vulgariser ce mode de paiement alternatif. Il veille aussi sur le système monétique via la gestion des standards, les spécifications et normes, la définition des produits monétiques bancaires et des règles de leur mise en œuvre, ainsi que la gestion de la sécurité des paiements.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *