21/02/2024
ACTUALITENATIONAL

Réunion du Conseil des ministres: Les principales décisions de Tebboune

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, mercredi, une réunion du Conseil des ministres. Des décisions importantes ont été prises dans plusieurs domaines, indique un communiqué du la présidence.

Lors de cette réunion, le Conseil des ministres a approuvé la proposition du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique concernant les lois fondamentales et les systèmes particuliers et rémunération des salariés aux corps particuliers du secteur de l’enseignement supérieur.  Concernant la présentation du Ministre de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique sur l’avancement du projet de trituration des oléagineux « Kotama » à Jijel, le président Tebboune  a affirmé, indique la même source, ce projet, pour lequel l’État a déployé d’importants efforts, entrera en phase de production effective en juin prochain, constituant une valeur ajoutée significative aux capacités de production nationales et à l’approvisionnement du marché en matière d’huile. Le Président a ordonné la coordination entre tous les secteurs gouvernementaux pour élaborer une vision cohérente pour l’exploitation des résidus des graines oléagineuses, en donnant la priorité à l’Office national des aliments du bétail et aux coopératives privées de la wilaya de Jijel. Concernant le volet agricole du projet, le ministre du secteur a été instruit de préparer une nouvelle vision des fermes modèles qui suit le rythme de la tendance de modernisation du pays, visant à créer une intégration et complémentarité entre l’agriculture, l’industrie et tous les secteurs du gouvernement. « L’objectif de toutes ces mesures est d’assurer la sécurité alimentaire avec les capacités nationales nécessaires pour réduire les importations et limiter l’épuisement des devises fortes», précise la même source.

Concernant l’exposé du Ministre de l’Agriculture sur le suivi de l’avancement de la campagne de labours et de semis pour la saison 2023-2024, le président de la République a souligné la nécessité d’accompagner les professionnels du secteur agricole, par l’introduction des technologies modernes et le changement des mentalités, pour créer une révolution dans ce domaine stratégique sur lequel s’appuie l’État pour développer l’économie nationale. Il a souligné la nécessité d’augmenter le rendement de la production du blé dur par hectare et d’encourager les agriculteurs en valorisant les avantages accordés par l’Etat et en généralisant l’usage des méthodes scientifiques. Et d’encourager, ajoute-t-elle, les investissements agricoles dans le sud, où toutes les conditions et capacités sont réunies, tout en accélérant le règlement des cas en suspens dans le dossier de la mise en valeur des terres depuis des années, en attribuant aux exploitants de ces terres des documents de propriété, comme le prévoit la loi sur la mise en valeur des terres.

Enfin, le Conseil des ministres a approuvé la passation d’un marché en gré à gré pour l’extension du port d’Annaba et l’achèvement d’une plateforme minière pour le chemin de fer, compte tenu du caractère urgent du projet.

 Z R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *