03/03/2024
ACTUINDUSTRIE

Transport du phosphate: Ferrovial produira 1.820 wagons

L’Entreprise nationale de construction de matériels et d’équipements ferroviaires (Ferrovial) vient d’arrêter un programme spécial portant sur la production de 1.820 wagons de chemin de fer destinés au transport de phosphate. «Le programme en question a été élaboré en prévision de l’entrée en production du projet de phosphate intégré de Bled El Hadba, dans la wilaya de Tébessa», a déclaré à l’APS le président-directeur général de l’entreprise, Lamri Bouyoucef.

Il a précisé que «le programme s’appuie sur un lot de wagons destinés à répondre aux besoins du projet de phosphate intégré en matière de transport du minerai vers les structures de transformation».

Ferrovial, pour mener à bien ce programme de fabrication de wagons, s’appuiera sur ses propres compétences et ses capacités de production, ainsi que sur les aptitudes techniques que l’entreprise a acquises à la faveur du programme d’investissement et de qualification dont elle a bénéficié ces dernières années, a indiqué son Pdg. Le programme de production de 1.820 wagons pour le transport de phosphate a été présenté à la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), selon le même responsable, qui a expliqué que la proposition porte sur différents modèles de wagons, ainsi que sur un calendrier annuel de production et de livraison s’étendant de 2024 à 2026. Il est prévu que Ferrovial Annaba entame la production des wagons de transport de phosphate «dès que la SNTF aura passé commande et conclu un contrat d’approvisionnement entre les deux parties», a indiqué M. Bouyoucef, soulignant que Ferrovial est «pleinement disposée à relever le défi et à produire, dans les délais qui lui seront impartis, des wagons conformes à la qualité et aux spécifications techniques que la SNTF aura déterminées». Un calendrier de livraison, présenté aux autorités concernées il y a plus de deux mois, spécifie que l’entreprise Ferrovial prévoit d’entamer la production de wagons «dès le second semestre de l’année prochaine», a
encore affirmé M. Bouyoucef.


Par S R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *