01/03/2024
AFRIQUE

Zambie: L’exécutif lance les travaux de construction d’une usine d’engrais de 600 millions $

La Zambie est un importateur net d’engrais, comme la plupart des pays africains. Avec le soutien de l’exécutif, les opérateurs privés du secteur augmentent leurs investissements dans l’industrie locale.

En Zambie, le président Hakainde Hichilema a donné le 27 avril dernier le coup d’envoi officiel de la construction d’une usine de fabrication d’engrais basée dans le district de Chilanga de la province de Lusaka. L’information a été rapportée par la Société nationale de radiodiffusion (ZNBC).

D’un coût total de 600 millions $ et financé par l’entreprise agrochimique United capital fertilizer, l’unité sera dotée d’une capacité de production de 480 000 tonnes d’engrais par an, soit 300 000 tonnes d’urée et 180 000 tonnes d’ammonium.

Les travaux de construction seront réalisés par l’entreprise chinoise Wuhuan Engineering spécialisée dans la gestion des projets de construction dans l’industrie chimique. D’après Reuben Mtolo, ministre de l’Agriculture, la nouvelle usine une fois opérationnelle devrait contribuer à rendre le pays autosuffisant en engrais au cours des deux prochaines années.

Il faut noter qu’avec ce nouvel investissement, United capital fertilizer se dote ainsi de sa deuxième unité de production d’engrais dans le pays. La première usine de l’entreprise aussi basée dans la province de Lusaka peut fournir 300 000 tonnes d’engrais par an pour desservir le marché intérieur et les pays de la sous-région d’Afrique australe dont le Zimbabwe, le Botswana, la Namibie ou encore l’Angola.

Rappelons que la Zambie consomme entre 300 000 et 400 000 tonnes d’engrais par an. Selon les données de la plateforme Trademap, le pays a importé en 2021 pour environ 440 millions $ de fertilisants principalement depuis l’Afrique du Sud, Maurice, le Mozambique, le Qatar et l’Arabie Saoudite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *