01/03/2024
ACTUALITENATIONAL

AAPI: Des italiens vont produire du blé dur à Touggourt

Une délégation de la société italienne «BEST FOOD», conduite par son PDG, M. FEDERICO VECCHIONI et l’ancien Premier ministre italien, M. MASSIMO D’ALEMA, a été reçu par le directeur de l’agence algérienne de la promotion de l’investissement (AAPI), Omar Rekkache, indique l’Agence dans un communiqué. La société italienne s’est montrée prête à mettre en œuvre d’importants investissements agricoles dans le sud algérien, notamment dans le domaine de la production de blé dur et de semences.

Le PDG de la société italienne, Federico Vecchione, a expliqué à l’issue de la réunion qui s’est déroulée au siège de l’agence à Alger que « BF » a obtenu l’année dernière un contrat de concession définitive au niveau de la wilaya de Touggourt pour la production du blé dur, soulignant que cela représente « la première étape d’un projet plus vaste et plus important ».

Il a ajouté dans des déclarations à la presse : « Nous sommes ici pour travailler à l’expansion du projet à travers d’autres investissements agricoles dans le sud de l’Algérie », en soulignant que la société travaille au lancement d’un investissement « plus important » en Algérie au cours de l’année à venir.

Le même intervenant a souligné que sa société ne se contente pas de produire du blé dur seulement, mais cherche plutôt à étendre son activité en Algérie, en investissant dans la production de semences, d’olives, de fruits et dans les industries agroalimentaires, afin de « contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire de l’Algérie et à l’exportation».

Dans ce contexte, il a confirmé que la société  «BEST FOOD», ambitionne, à travers ce projet, d’exporter du blé d’Algérie vers l’Italie. Elle est considérée comme l’un des plus gros consommateurs de blé dur au monde, mais en contrepartie elle n’en produit pas suffisamment.

Pour sa part, l’ancien Premier ministre italien, MASSIMO D’ALEM,  considérait le projet de la société BF «parmi les plus importants en termes de coopération algéro-italienne, car il s’agit d’un projet stratégique et bénéfique pour les deux pays».

Il a estimé que les investissements de la société «apporteront une contribution significative à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire en Algérie et offriront également de grandes opportunités au secteur de la production de pâtes alimentaires en Italie».

Il a révélé que BM est en train de créer une université spécialisée en agriculture en Italie, et qu’elle est également intéressée par la création d’un centre de recherche et de formation en Algérie, pour contribuer à l’augmentation de la production agricole à travers le transfert de technologies de production avancées. Quant au directeur de l’AAPI, en l’occurrence, Omar Rekkache, il a expliqué que l’entretien avec la délégation italienne a été «fructueux», soulignant que les projets de la société BF en matière de production de blé dur et de semences sont «très importants pour parvenir à la sécurité alimentaire».

Il a souligné que l’agence est prête à accompagner l’entreprise italienne dans la phase de matérialisation de ses investissements. D’autant qu’elle souhaite étendre son activité vers les industries manufacturières.

Au cours de cette réunion, la délégation italienne a reçu plusieurs présentations sur le système d’incitation à l’investissement et le rôle de l’agence dans l’accompagnement des investisseurs. Ainsi que les conditions d’octroi du foncier économique destiné à la réalisation de projets d’investissement. Le directeur de l’AAPI a annoncé que l’opération de traitement des demandes d’octroi du foncier débutera jeudi prochain. «Nous annonçons la bonne nouvelle aux porteurs de projets et aux investisseurs que la plateforme numérique des investisseurs sera ouverte jeudi afin de commencer traiter les demandes pour bénéficier de l’immobilier économique», annonce-t-il.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *