22/02/2024
ACTUALITEAGRICULTURE/PÊCHE

Agriculture stratégique: 177 574 hectares mis à la disposition des investisseurs

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a réservé 177 574 hectares de terres agricoles aux agriculteurs et des investisseurs dans l’agriculture stratégique. Selon les chiffres du ministère, 163 999 hectares sont disponibles dans le sud et 13 574 hectares dans les hauts plateaux. Les dossiers de souscription sont supervisés par l’Office de développement de l’agriculture Industrielle en terres sahariennes (ODAS) et l’Office national des terres agricoles(ONTA).

Le ministère de l’agriculture, qui a lancé le 1er novembre, le premier portefeuille immobilier dans 5 wilayas des hauts plateaux d’une superficie de 13 574 hectares, a également lancé le quatrième portefeuille immobilier agricole dans 9 wilayas du grand sud, d’une superficie de 163 999 hectares. Il appelle les intéressés à préparer les dossiers de candidature et d’enregistrement sur les deux plateformes, avant  le 21 novembre courant. Les terres agricoles sont réparties dans les hauts plateaux, à Ghardaïa, El Menea, Laghouat, Naama et Djelfa, tandis que les terres affectées à la bonification au sud sont réparties dans les wilayas d’Illizi, Djanet, Ouargla, Touggourt, Ghardaïa, El Menea, Adrar, Laghouat et Timimoune. Le Sud a une superficie totale d’environ 164 mille hectares répartis en 30 zones, destinés aux investisseurs.

Selon l’Office pour le développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes, les wilayas d’Illizi et de Ouargla occupent la plus grande superficie, estimée respectivement à 45.260 hectares répartis en 7 zones, et 44.503 hectares répartis en 6 lots, tandis que la wilaya de Touggourt dispose d’une superficie de 3.369 hectares répartis sur 4 ensembles , et El Menea 21.540 hectares répartis sur 3 périmètres, puis Ghardaïa avec un périmètre qui comprend 16.148 hectares, suivi de la wilaya de Djanet d’une superficie de 13.698 hectares répartis sur 3 périmètres, et il comprend également la wilaya d’Adrar sur une superficie de 8.250 hectares répartis sur 3 périmètres, et Laghouat 7.481 hectares répartis sur deux périmètres, et enfin la wilaya de Timimoune avec un périmètre de 3750 hectares. Les filières ciblées sont celles des céréales, du maïs, des plantes oléagineuses et sucrières, dont la betterave sucrière, ainsi que des cultures fourragères.

Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *