17/06/2024
ACTUTOURISME

Tourisme: Vers la réouverture de dix hôtels publics d’ici 2025

Le parc hôtelier algérien sera renforcé entre 2024 et 2025. Une dizaine d’hôtels du secteur public au niveau national seront rouverts, après leur modernisation. Ces établissements hôteliers seront rouverts entre 2024 et le premier trimestre de 2025, après avoir bénéficié d’opérations de modernisation, dans le cadre du programme visant à moderniser le parc hôtelier public au niveau national, supervisé par les pouvoirs publics, a souligné la Directrice de la formation, du partenariat et de la communication, Melissa Moulfi du Groupe d’hôtellerie, de tourisme et des stations thermales gérant ces structures touristiques.

Parmi les établissements qui revêtiront un nouveau look et des spécifications modernes et internationales, figurent les hôtels « Lalla Khadidja » à Tizi Ouzou, l’hôtel « Mermoura » à Guelma, le Grand Hôtel à Oran, l’hôtel « Cirta » à Constantine et l’hôtel « Seybouse » à Annaba, qui a rouvert ses portes hier, mardi, sous la supervision du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, indique dans une déclaration à l’APS, en marge de la 14ème édition du Salon international du tourisme, des voyages, des transports, équipements hôteliers et de la restauration, l’intervenante

selon la même source.

Le Groupe d’hôtellerie, de tourisme et des stations thermales participe au Salon international du tourisme d’Oran avec ses sept branches, dont les établissements de gestion hôtelière « Aurassi » et « El Djazaïr », les entreprises de gestion touristique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, ainsi que des entreprises de gestion touristique de Kabylie, de Tlemcen et le complexe les Andalouses d’Oran, pour faire connaître aux professionnels et au public les services et les offres qu’ils proposent, et ce pour développer le tourisme interne et les destinations algériennes. Outre le tourisme saharien, ces structures œuvrent également au développement du tourisme des affaires, thermal et de cures, ainsi que de nouveaux modes touristiques, dont le « tourisme climatique » ou le tourisme de montagne que l’entreprise de gestion touristique de Kabylie œuvre à développer. Cette manifestation de trois jours constitue, dans ce cadre, une opportunité pour la promotion de l’hôtel « Cèdres », implanté dans la station climatique de Talla Guilaf de Tizi Ouzou, qui a rouvert ses portes, cette année, après avoir bénéficié d’une opération de modernisation.

Avant-hier, le ministre du Tourisme a procédé à la remise en exploitation de l’hôtel Seybouse International à Annaba. Une infrastructure qui «permettra de promouvoir le tourisme d’affaires à Annaba, tout en stimulant cette destination touristique».

Pour rappel, plus de 250 exposants nationaux et étrangers participent à la 14ème édition du Salon international du tourisme, des voyages, des transports, des équipements hôteliers et de la restauration, organisée par l’agence « Astra ».

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *