25/05/2024
ACTUNATIONAL

Commerce: Des efforts pour développer la production nationale

Le ministre du Commerce a présenté, lundi à Alger, les principaux axes de l’exécution du budget de son département au titre de l’exercice 2021, dans le cadre du projet de loi du règlement budgétaire de la même année. Devant les membres de la commission du budget de l’APN, le ministre Tayeb Zitouni a rappelé que l’Algérie a procédé à une révision du système bancaire par l’introduction de plusieurs réformes et ceci dans le but d’orienter les banques vers la concurrence ainsi que la diversification des instruments financiers.

Dans le même registre, M. Zitouni a souligné que «l’État continue à redoubler d’efforts pour développer et moderniser la production nationale de manière à permettre l’accès des biens algériens aux marchés étrangers, avec l’ouverture effective et l’opérationnalisation des zones franches de manière positive».

L’approvisionnement du marché national en divers matériaux et produits est «tel que le pouvoir d’achat et la sécurité alimentaire des citoyens sont préservés ». Au cours des dernières années, après des années difficiles associées à la crise sanitaire, « nous avons assisté à une reprise remarquable, attestée par plusieurs rapports internationaux spécialisés», affirme-t-il.

Sur la base des indicateurs actuels, «les perspectives économiques de notre pays peuvent également s’améliorer grâce à la poursuite des réformes visant à diversifier l’économie, à instaurer une croissance plus forte et plus viable, à stimuler le monde des affaires, à accroître l’investissement privé, à renforcer les capacités d’exportation et à poursuivre la recherche de débouchés et de marchés extérieurs». Par ailleurs, le ministre assure «de la ferme volonté politique d’aller plus loin dans le domaine des réformes économiques, conformément aux engagements pris par le Président de la République et à l’esprit du plan d’action du Gouvernement qui vise à renforcer les fondements de la reprise économique dans le cadre d’une vision stratégique de développement des secteurs qui contribuent à la croissance économique».

En ce qui concerne l’ensemble des efforts déployés par le ministère du Commerce en 2021, « l’accent a été mis sur l’approvisionnement du marché et le développement du commerce extérieur, ainsi que sur une stratégie visant à s’acquitter des tâches qui lui ont été confiées par l’établissement et l’exécution du budget annuel en tenant compte des aspects de rationalisation des dépenses dans le contexte de la lutte contre l’épidémie de Corona ainsi que de l’efficacité, de l’efficience et de l’objectivité ».

 Aussi, le ministre indique que l’État «a exploité toutes les possibilités de développement du secteur du commerce et de l’exportation, qui ont généré plusieurs gains positifs à la fois internes et externes».

Synthèse R E/Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *