21/02/2024
ACTUALITETOURISME

Tourisme saharien: Une saison prometteuse

La saison du tourisme saharien, qui a débuté ce week-end et se poursuivra jusqu’à fin avril 2024, s’annonce prometteuse avec la diversité des programmes dévoilés par les opérateurs du secteur, qui proposent de nouveaux circuits uniques en leur genre.

Les opérateurs du secteur ont prévu pour la saison touristique saharienne de cette année «une diversité de programmes mettant en avant les atouts du tourisme saharien grâce à de nouveaux circuits dans les wilayas du sud à travers les routes des oasis, les Ksour et les zones humides, qui suscitent l’intérêt de nombreux touristes».

Pour le directeur du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Ghardaïa, Saïd Meriah, ces nouveaux circuits touristiques permettaient aux touristes, notamment étrangers, de découvrir la beauté naturelle et le riche patrimoine historique et urbain de ces régions au cachet unique, à l’image des Ksour à Ghardaïa, El Oued, Adrar, Timimoun, Béchar, Taghit, Béni Abbès, El Bayadh, El Meghaier, Djanet et Tamanrasset.

Le  responsable qui s’exprimait en marge de la 22e édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV) organisée du 28 septembre au 1er octobre, a  insisté sur la prise en charge de ces circuits à travers le renforcement et la diversification des moyens de transport et des structures d’hébergement et l’amélioration de la formation, notamment au profit des guides touristiques.

De son côté, le chargé d’études et de synthèse (CES) au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Redouane Benatallah, a mis en évidence la «nécessité d’enrichir ce nouveau produit», soulignant l’importance du «développement des méthodes de promotion, de publicité et de marketing», d’autant que les Ksour et les oasis témoignent du génie de l’architecture saharienne, a-t-il dit.
Des responsables d’agences de tourisme et de voyages de Ghardaïa participant au SITEV ont mis en avant les nombreux atouts touristiques de cette wilaya, notamment ses sites archéologiques, ses monuments architecturaux et ses sites naturels très prisés par les touristes étrangers, appelant à cette occasion à «davantage d’efforts pour renforcer les structures d’accueil à proximité des circuits touristiques».

Outre un tourisme culturel et écologique, conformément à la Charte du tourisme durable, la wilaya de Ghardaïa propose aux touristes la découverte de ses nombreux Ksour et villes millénaires dans la vallée de M’zab, Metlili, Beriane, Zelfana et Beni Isguen.

Pour sa part, le représentant du Touring Club d’Algérie, Mohamed Boudali, a précisé que son établissement proposait un programme touristique diversifié couvrant les régions côtières et du Sud, rappelant les campagnes de promotion menées récemment par le club pour faire connaître les circuits des ksour et des oasis.

De son côté, le président de la Fédération algérienne de l’hôtellerie et de la restauration touristique, P-dg du groupe Necib Tourisme, Djamel Necib, a plaidé pour la promotion de la destination touristique Algérie, rappelant que son groupe inaugurera, le 1er novembre prochain, une nouvelle
résidence touristique dans la wilaya de Biskra, proposant des prix compétitifs et raisonnables à la portée des familles algériennes.

Par R E/Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *