25/05/2024
ACTUALITENATIONAL

Finance intelligente: Les opportunités et les défis liés à l’intégration de l’IA

Une conférence sur le thème « Finance intelligente: naviguer le futur avec l’IA » a été organisée, lundi à Alger, par Algérie Poste avec la participation d’experts et acteurs du secteur financier, en vue d’explorer le potentiel transformateur de l’intelligence artificielle (IA).

Cette rencontre qui s’est déroulée en présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, a mis en lumière les opportunités et les défis liés à l’intégration de l’IA dans le paysage financier algérien, avec pour objectif de favoriser un échange constructif entre les différents acteurs du secteur afin de stimuler l’innovation et de promouvoir une finance plus inclusive et efficiente.

La rencontre a permis d’approfondir les connaissances sur les opportunités offertes par l’IA, à travers la présentation notamment d’études de cas illustrant les applications réussies de l’IA dans la gestion des risques, l’innovation financière et l’analyse de données pour une prise de décision éclairée en temps réel.

A cette occasion, M. Bibi Triki a relevé que le secteur des services financiers « connaît des transformations rapides grâce aux progrès technologiques, dont l’IA, qui joue un rôle important en offrant des solutions et des applications innovantes renforçant l’efficacité des performances, améliorant l’expérience client et renforçant la sécurité des transactions financières ». Il a souligné à cet effet, que Algérie Poste est « engagée dans une démarche de modernisation de sa gestion et de ses services afin d’offrir un service public à la hauteur des attentes des citoyens et de tous les acteurs ».  Il a précisé que cette conférence « s’inscrit dans le cadre de la volonté de l’institution d’adopter les dernières technologies, telles que l’intelligence artificielle, et de s’ouvrir à son environnement, comme les universités, les centres de recherche et les startups, afin d’encourager l’innovation et d’améliorer ses performances ».

De son côté, le directeur général d’Algérie Poste, Louai Zaidi, a indiqué que cet évènement constitue une « étape cruciale » et un « tournant décisif » dans le parcours de l’entreprise en sa qualité d’établissement public, « pionnier dans l’industrie financière intelligente et qui vise à partager son expérience en la matière et de bénéficier des propositions et approches pour améliorer l’usage financier et numérique de ses clients ». Pour sa part, l’expert en IA, Mourad Bouache, a mis en avant l’impact de l’utilisation de l’IA dans les analyses financières, soutenant que cette technologie permet, entre autres, de « prévoir les tendances du marché avec une précision déconcertante et générer des scénarios financiers complexes en quelques secondes ».

De son côté, Mohamed Benaoumeur Senouci, spécialiste dans le domaine de l’IA, a fait observer que cette technologie « permet d’automatiser des tâches manuelles chronophages, libérant ainsi les employés pour se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée». L’adoption de l’intelligence artificielle n’est pas sans risques, ont fait savoir d’autres intervenants, mettant en garde notamment contre les cybermenaces, la criminalité financière et les risques liés aux deepfakes (contenus IA multimédias hyperréalistes, souvent trompeurs), appelant à mettre en place des « mesures de sécurité robustes pour protéger les systèmes financiers et préserver la confiance des utilisateurs ».

Le colloque a été marqué par des présentations et des discussions riches, animées par un groupe d’experts et d’acteurs éminents dans les domaines des technologies financières (FINTECH), de la recherche scientifique étroitement liée au domaine numérique, de l’innovation et des startups.

En marge de la conférence, un protocole d’accord a été signé entre Algérie Poste et l’Ecole nationale supérieure d’intelligence artificielle visant à développer une « approche collaborative » solide et bénéfique, avec notamment l’intérêt commun de faire valoir l’expertise de chacune des deux parties afin d’enrichir les solutions et services technologiques innovants proposés sur le marché algérien.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *