21/02/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Industrie: Récupération de 51 parcelles de foncier à Alger

Une superficie de 74,34 hectares de foncier octroyé et inexploité a été récupérée depuis 2022 au niveau de la wilaya d’Alger. Ce qui équivaut à la récupération de 51 parcelles de foncier, indique les services de la wilaya d’Alger dans un communiqué publié à l’occasion de la visite de travail et d’inspection qu’a effectué le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique au niveau de la capitale.

Une opération intervenant dans le cadre de l’assainissement du foncier industriel concédé. Dans le cadre de l’assainissement et de la récupération du foncier industriel conformément aux instructions du président de la République Abdelmadjid Tebboune. Ainsi et selon les chiffres présentés par cette commission et dévoilés par un communiqué de la wilaya, pas moins de 167 projets bloqués ont été relancé à Alger. Parmi ces projets, 131 ont reçu les autorisations d’exploitation ce qui a permis à l’ouverture de plus de 15.000 nouveaux postes d’emplois depuis le mois d’octobre 2022.  La même source fait également état de la création de 04 nouvelles zones d’activités : « Les travaux d’aménagement de deux nouvelles zones d’activités implantées à Oued Ouchayah et Baraki ont été achevé, en attendant la fin des travaux lancés au niveau des nouvelles zones de Baba Ahcan et Reghaïa », ajoute la même source. Il ressort de l’exposé que la wilaya d’Alger dispose de trois zones industrielles d’une superficie de 1.428 hectares, ou activent 673 entreprises, ainsi que 25 zones d’activités d’une superficie de 139 hectares.

Par ailleurs, les services de la wilaya d’Alger ont annoncé la création d’une nouvelle commission chargée du suivi et de l’assainissement des projets d’assainissement : « Cette commission entamera ses missions sur le terrain dès la semaine prochaine».

Après avoir reçu des explications concernant les efforts des autorités locales pour le déblocage et la relance de plusieurs projets d’investissement en souffrance dans la capitale, M. Aoun a visité plusieurs unités de production et établissements économiques implantés à Alger.

Accompagné du wali d’Alger, Mohamed-Abdennour Rabehi, le ministre a écouté un exposé, présenté par le directeur de l’Industrie de la wilaya, sur la réalité de l’investissement et la disponibilité du foncier industriel au niveau d’Alger, outre le bilan des activités de la commission chargée de lever les contraintes et de relancer les projets d’investissement dans la capitale, indique un communiqué du ministère.

dans une déclaration à la presse, en marge de cette visite, le ministre affirmé que l’objectif de son département est de faire de  la capitale « un pôle industriel par excellence».

« Nous avons visité certaines unités industrielles aujourd’hui et nous avons constaté un progrès honorable dans plusieurs domaines, notamment dans la transformation du papier ou dans la production des meubles», a soutenu le ministre, en indiquant que des entreprises publiques qui« ne souffrent d’aucun problème financiers, mais  plutôt de mauvaise gestion».

A cet égard, le ministre a révélé que ses « services œuvrent à remédier à cette situation».

Aussi, a-t-il appelé au renforcement des efforts pour la concrétisation de l’ensemble des projets d’investissement proposés à Alger.  «Nous devons renforcer nos efforts pour la création des emplois et des richesses » a-t-il conclu.

Par Slimane T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *